Actualités Fashion & Accessoires

Balaclava, Blackface & Badbuzz : retour sur la polémique Gucci

Gucci Journal du luxe

Après la décriée mascotte de Prada ou le tollé provoqué par la campagne Dolce & Gabbana en Chine, c’est au tour de Gucci de susciter la polémique depuis quelques jours. À l’heure où plusieurs célébrités – parmi lesquelles le réalisateur Spike Lee ou encore les rappeurs TI, Lil Pump et 50 Cent – viennent d’appeler au boycott de la marque et où le couturier Dapper Dan – à l’origine d’une collaboration avec la Maison – se désolidarise, focus sur cette controverse.

Gucci : la maille de la discorde 

gucci buzz pull
@ Gucci

L’objet de toutes les discussions est un pull noir en laine côtelée dont le col roulé peut être remonté sur le bas du visage à la façon d’un cache-nez ou d’une cagoule (désignée sous le nom de « balaclava » dans plusieurs langues). Portée de cette façon, la pièce présente une ouverture au niveau de la bouche ; cerclée de rouge, cette découpe est supposée évoquer des lèvres. Or, le design de ce pull imaginé par les équipes d’Alessandro Michele – Directeur Artistique de la griffe italienne – est loin de faire l’unanimité auprès des afficionados de la marque… Pire, nombre d’internautes ont vu en cette création – issue de la collection féminine de prêt-à-porter Automne / Hiver 2018 – une caricature raciste. Sur les réseaux sociaux, Gucci s’est ainsi retrouvé au cœur de conversations accusant la marque de faire preuve de « blackface », désignation faisant référence aux grimages offensants de l’Amérique ségrégationniste.

À noter que le pullover a d’autant plus fait lever les sourcils outre Atlantique que la polémique a vu le jour en plein Black History Month, célébration civile annuelle très suivie aux Etats-Unis.


Nouveau livre blanc


Le mea-culpa de Gucci

Le communiqué officiel de la marque sur le compte Twitter de @Gucci

Face au badbuzz, la Maison a présenté ses excuses sur son compte Twitter ce jeudi 7 février, assurant le retrait immédiat de l’article – d’une valeur unitaire de 890 dollars – de son e-shop et de ses différents points de vente physiques.

Dans ce communiqué officiel, Gucci a assuré placer le respect de la diversité au cœur de ses valeurs et considère cet incident comme une leçon à retenir pour la marque et pour l’ensemble de ses collaborateurs. Affaire à suivre.

Mathilde





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici