Business

Richemont : une hausse impressionnante des bénéfices semestriels

richemont marques

Selon le bilan annoncé vendredi dernier, la croissance du marché du luxe et de l’horlogerie profite à Richemont. En effet, la firme accuse un profit semestriel de 80%, soit 974 millions d’euros. Du côté du chiffre d’affaires, la hausse est de 10%, soit 5.6 milliards d’euros. Selon le groupe, ce résultat se traduit par une hausse des ventes principalement observée sur le continent asiatique (une hausse de 25%) et sur celui américain (+10%). La croissance est seulement de 3% sur le continent européen. Cette progression concerne spécialement les secteurs de la joaillerie, de l’horlogerie et de la mode.

Une belle reprise en deux ans pour Richemont

Ce regain de force est notamment dû à un accroissement de la consommation en Chine. Une hausse qui survient après 2 années de stagnation du marché. En 2016, Richemont avait accusé une baisse de 46% au total sur son bénéfice net; crise qui avait notamment conduit le groupe à supprimer plus de 300 emplois et à réduire les investissements. La firme avait enfin décidé de racheter tous les stocks invendus de montres auprès de ses distributeurs. Une politique qui visait à débloquer le circuit de distribution pour simplifier la commercialisation de nouveaux garde-temps.

Richemont : + 11%

Même si la décision était considérée comme imprudente, elle s’est finalement montrée très rentable, surtout avec l’ouverture du marché (80% de bénéfice). Cette croissance ne permettra pas d’atteindre les résultats (très prolifiques) attendus sur toute l’année. En effet, le rachat des stocks fut très coûteux pour la marque. Ainsi, si on comptabilise les investissements réalisés, le bénéfice total durant l’année passe alors à 11%.

Un nouvel homme fort dans le groupe

Lors de la publication du résultat semestriel, le géant suisse a aussi confirmé la nomination du nouveau responsable des opérations, Jérôme Lambert. Cette promotion survient après le départ de Georges Kern.


Publicité


Le Français succède à une personnalité emblématique au sein du groupe, qui a préféré rejoindre une maison concurrente de la firme : Breitling.

Espérons que Richemont poursuivra sur cette lancée au niveau financier. To be continued…

Catherine





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend