Actualités Business Joaillerie & Horlogerie

Richemont en croissance à fin 2019.

logo groupe richemont

Le groupe de Luxe affiche des résultats positifs sur le troisième trimestre de son exercice décalé.

Des chiffres à la hausse malgré la fragilité hongkongaise.

D’octobre à décembre 2019, le géant suisse a ainsi enregistré une croissance de son chiffre d’affaires de +4% à taux de change constants, pour s’établir à quelques 4,16 milliards d’euros. Ce résultat – qui s’inscrit au-delà des prévisions – est notamment porté par les bons résultats des activités de Richemont en Europe, en hausse de +9% à taux de change constants, ainsi qu’en Amérique, en hausse de +5%.

Le groupe souligne en parallèle sa croissance de +2% sur la zone Asie Pacifique, appuyée par la hausse des ventes online en Chine continentale et en Corée du Sud, ces dernières venant compenser la rétractation du marché à Hong Kong. Au regard des autres performances, seul le Japon enregistre un retrait de -7% des ventes relatif à la baisse des dépenses touristiques, elles-mêmes liées au taux du yen, peu favorable.

De manière générale, Richemont souligne les bons résultats des Maisons Cartier – qui accentue cette année sa présence sur la sphère digitale chinoise – Van Cleef & Arpels et Buccellati – rachetée par le groupe en septembre dernier – et ce, « compte tenu de l’impact négatif de Hong Kong ». Sur la période, l’activité Joaillerie a enregistré une hausse globale de +6%, soit 2,16 milliards d’euros

D’avril à décembre, les ventes de Richemont ont enregistré une hausse de +5% à taux de change constants. Les résultats de l’exercice complet devraient être annoncés le 15 mai prochain.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici