Business

Richemont se sépare de la marque de luxe chinoise Shanghai Tang

richemont shaghai tang 2017

Richemont vient de vendre la marque de luxe chinoise Shanghai Tang. La griffe de prêt-à-porter reconnue en Asie n’est pas parvenue à séduire la clientèle occidentale.

Richemont vend la marque Shanghai Tang

La marque chinoise de vêtements de luxe Shanghai Tang n’appartient plus à Richemont. Le groupe suisse, qui l’avait acquise en 2008 a décidé de céder la griffe à l’homme d’affaires italien Alessandro Bastagli.

Richemont a indiqué que cette « transaction n’aura aucune incidence significative sur le bilan, les flux de trésorerie et les résultats » pour l’exercice en cours.

richemont shaghai tang 2017
shanghaitang.com

Richemont avait fait le pari de faire rayonner les créations de Shanghai Tang dans le monde entier. Un pari manqué. Malgré un fort succès en Asie, zone qui représente plus de la moitié de ses ventes, Shanghai Tang n’est pas parvenue à séduire les clients occidentaux. Richemont avait entrepris d’ouvrir plusieurs boutiques en Occident, dont une à Paris en 2003.


Publicité


Le pari manqué de Richemont et sa marque chinoise

Le fait que Richemont ait décidé de se séparer de Shanghai Tang illustre la difficulté des marques de luxe chinoises à s’affirmer dans le monde entier.

Richemont a en effet été le premier groupe à tenter l’expérience du développement d’une griffe chinoise en Occident. Il avait ensuite été imité par Kering qui avait racheté la Maison joaillière Qeeling en 2012, et Hermès qui a lancé la marque Shang xia en 2009.

richemont shaghai tang 2017
shanghaitang.com

Les clients européens n’ont pas été séduits par les créations vestimentaires made in China de Shanghai Tang.

Une griffe emblématique en Asie qui s’efforce de revisiter le style vestimentaire chinois des années 1920-1930 avec des couleurs vives. Dirigée depuis 2001 par l’homme d’affaires français Raphaël Le Masne de Chermont, Shanghai Tang est surnommé le « Ralph Lauren chinois » en Asie. Depuis son rachat par Richemont, Shanghai Tang a étendu son offre aux accessoires et aux arts de table.

Romain



newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend