Actualités Fashion & Accessoires

Roberto Cavalli : clap de fin ?

Cavalli logo

Quelques jours à peine après le départ de son Directeur de la création Paul Surridge, Roberto Cavalli a annoncé la fermeture de l’intégralité de ses boutiques aux Etats-Unis. Un signal alarmant quant à la santé financière de la griffe italienne.

Le Cavalli shutdown

Roberto Cavalli fermeture points de vente
© Roberto Cavalli

Vendredi 29 mars, les employés de Roberto Cavalli aux Etats-Unis ont trouvé porte close. La marque a en effet pris la décision de fermer ses huit boutiques – dont une située sur la prestigieuse Rodeo Drive de Beverly Hills – et ses quatre outlets situés outre Atlantique, comme le rapporte le New York Times. Une action qui intervient une semaine après l’annonce de la liquidation de Art Fashion Corporation, la division Nord Américaine de la marque, qui devrait s’opérer d’ici le 4 avril. Le e-commerce, quant à lui, pourrait faire l’objet d’un routage via l’Europe. Pour l’heure, l’e-shop reste indisponible aux USA…

Roberto Cavalli, l’alerte rouge

Rachetée en avril 2015 par le fonds italien Clessidra – qui possède 90 % des parts, les 10 autres étant détenues par Roberto Cavalli en personne -, la marque Cavalli a tenté d’opérer un virage dans son esthétisme glamour en faisant appel aux stylistes Peter Dundas puis Paul Surridge. Si le premier n’est resté qu’un an et demi à la tête des collections, le second n’aura guère fait plus long feu, revenant sur les « nouvelles directions et perspectives » souhaitées par la marque lors de son départ, il y a deux semaines.



Après une année 2017 difficile et une année 2018 en demi-teinte, la maison Roberto Cavalli a également dévoilé qu’elle avait déposé un dossier auprès des tribunaux italiens afin de pouvoir continuer à mener ses opérations business tout en cherchant de nouveaux investisseurs ou repreneurs.

Si, selon les rumeurs, les noms du groupe américain Blue Star Alliance et du britannique Blue Skye Investment Group circulent, rien n’a à ce jour été officiellement dévoilé. Inquiets pour le futur de l’entreprise, plus de 200 employés de la marque ont entamé une grève au siège historique de l’entreprise, basé à Florence.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici