Actualités Fashion & Accessoires

Sonia Rykiel : clap de fin pour la griffe parisienne

Sonia Rykiel Logo

C’est la fin d’une époque, celle des rayures sous toutes leurs coutures et d’une approche révolutionnaire de la maille. Trois années après la disparition de sa fondatrice – la flamboyante « Reine du Tricot »- , la Maison Sonia Rykiel met la clé sous la porte.

Sonia Rykiel, la fin d’une ère

Voilà déjà plusieurs mois que la presse nationale s’était faite l’écho des difficultés financières rencontrées par la société Sonia Rykiel. Après plusieurs semaines d’étude du dossier, faute de repreneur valable, la griffe de Saint Germain des Prés a finalement été placée en liquidation judiciaire.

Cette décision – qui affecte directement les 131 salariés de l’entreprise – a été prononcée le jeudi 25 juillet par le tribunal de commerce de Paris, ce dernier ayant repoussé trois fois la date de clôture de dépôt d’offres. Malgré une poignée de repreneurs intéressés, aucune offre n’a été estimée comme présentant suffisamment de garanties.



Fondée dans le courant des années 60, la société Sonia Rykiel avait été acquise en 2016 par le fonds d’investissement chinois First Heritage Brand, après une prise de participation majoritaire effectuée en 2012. Au terme d’une vaste opération de restructuration, la marque affichait 35 millions d’euros de ventes en 2018, pour une perte nette estimée à 30 millions d’euros.

Récemment, la Maison s’était distinguée par son absence du calendrier de la Fashion Week, ainsi que par le départ de Julie de Libran, sa Directrice artistique depuis 5 ans.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici