Actualités Fashion & Accessoires

Sonia Rykiel fait son retour online.

sonia-rykiel

Moins d’un an après sa liquidation judiciaire, la maison de Saint-Germain-des-Prés fait son comeback auprès de sa communauté.

« Quand le passé rencontre le futur »

« Ravis. Émus. Heureux. » Alors qu’elle annonçait la semaine dernière la finalisation de son acquisition par Eric et Michael Dayan, la marque Sonia Rykiel reprend du service sur les réseaux sociaux avec la campagne #Followthestripes.

Après un silence radio de dix mois, la griffe – connue notamment pour son travail de la maille – réactive donc depuis plusieurs jours sa communication, notamment sur son compte Instagram. Posts mettant à l’honneur les célèbres rayures, citations de son illustre fondatrice, images d’archives et mots-totems (« Daring », « Iconic », « Attitude »…) : le ton adopté s’inscrit dans la continuité de l’ADN de la marque, née en mai 1968 ; de quoi illustrer les intentions des nouveaux propriétaires, soucieux de « perpétuer cette magnifique maison en alliant héritage et modernité ». « Nous voulons partager des messages positifs et relayer en image des valeurs clés, fédératrices et inspirantes de la marque », soulignent-ils dans un communiqué de presse.



Après plusieurs mois d’allers et de retours soldés par une liquidation en juillet 2019, la reprise de la marque par Eric et Michael Dayan – deux des co-fondateurs du site de vente en ligne showroomprivé.com – avait été rendue publique en décembre dernier. Avec près de 450.000 abonnés sur Instagram, 140.000 sur Twitter et 90.000 sur Facebook, la communauté Sonia Rykiel semble donc toujours au rendez-vous. Les inconditionnels de la griffe devraient voir leur patience récompensée dans un futur proche alors que la « direction artistique de la maison est actuellement au coeur des réflexions avec différentes options qui sont, d’ores et déjà, à l’étude ».

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici