Actualités Fashion & Accessoires

Jacquemus, le succès en toute simplicité / STUDY CASE

jacquemus logo

Jacquemus, marque éponyme du créateur Simon Porte Jacquemus, n’a même pas 10 ans d’existence qu’elle s’est déjà imposée parmi les maisons de prêt-à-porter françaises les plus désirables du moment. Adoubé par Karl Lagerfeld et Pierre Cardin, son créateur prodige Simon, 28 ans, n’en finit jamais de surprendre sa communauté digitale; pas plus tard que le mois de juin, il présentait alors sa première collection homme dans le cadre idyllique des calanques marseillaises.

Et si le succès est rapide, il est fait d’un savant mélange de maitrise et de spontanéité. Décryptage d’une stratégie digitale singulière et sincère !

sud jacquemus campagne
@jacquemus

La diffusion d’une culture de marque inédite.

Jacquemus fait partie de ces marques qu’on appelle « digital natives ».  On les reconnait notamment pour leur capacité à mieux capter et comprendre les comportements des nouvelles audiences, et à y répondre avec panache !

La touche Jacquemus ? Un e-shop qui sent bon les embruns et des triptyques instagram à travers lesquels on croit entendre le chant des cigales. Parfois à la limite du raisonnable. Mais la raison, Jacquemus ne s’en préoccupe pas. Cela fait office de signature.


Publicité


Bien loin des images parfaitement léchées des maisons de luxe traditionnelles, Jacquemus impose un style cool, simple, provincial à souhait. Les photos en pleine nature viennent se mêler aux croquis de mode et aux soirées mondaines. Rien n’est trop ou pas assez. C’est à travers un langage libre et multiple que Jacquemus s’exprime; langage qui est d’ailleurs celui des réseaux sociaux et de sa génération #Nofilter.

Le créateur en train de fêter la victoire de la France avec sa grand-mère / @jacquemus

Un compte instagram à la manière d’un journal intime.

La force de Jacquemus, c’est sur instagram qu’on en prend la pleine mesure. Le compte de la marque est tout autant celui de son créateur. Le message : l’homme est sa propre œuvre.

Instagram, c’est mon cerveau, sans filtre. C’est très personnel. C’est un tout. Parfois, je publie des choses que je ne devrais pas mettre, mais je ne peux pas m’en empêcher.

Jacquemus se met en scène lui-même dans ses propres créations, avec les membres de sa famille ou dans des moments de vie plus personnels. Derrière cette idée, une communication qui se fait plus directe et chaleureuse ; une tonalité simple qui sait se rendre accessible au plus grand nombre. La finalité ? Une distance marque/consommateur qui s’efface.

En effet, la marque Jacquemus est incarnée avant tout par le charisme de son créateur, et sa stratégie de personal branding paye. Elle crée un climat d’empathie avec les audiences et démontre une volonté de démocratiser, voir désacraliser le vêtement ou accessoire de luxe pour le rendre plus compréhensible, humain et social.

selfie jacquemus designer
@jacquemus

La nouvelle vague d’une mode plus humaine.

On connait maintenant les influences et les attaches qui lient Jacquemus à sa région, son Sud natal, ses bombas et ses Gadjos auxquels il dédie des collections entières.

Jacquemus, c’est aussi la célébration de la diversité comme valeur essentielle de son métier. Une vision de la mode qui dépasse les frontières des plus grandes capitales pour s’ouvrir à la province, aux territoires qui inspirent et dépaysent la mode de ses plus conventionnels décors.

Pour Jacquemus, l’intérêt de communiquer sur le digital est de pouvoir faire tomber tous les murs ; celui du réel et du virtuel ; celui des hautes et des micro sphères.

La frontière entre le virtuel et le réel n’existe pas pour ma génération (…) les frontières, c’est du passé : aujourd’hui tout est lié, on vit dans le digital, on est le digital.

Un décor 100% naturel et non conventionnel pour le premier défilé homme de la marque / @jacquemus
@jacquemus

Le rôle de l’icône 2.0

Les hautes sphères, Jacquemus a également eu le mérite de les attendrir. Il a réussi à calmer les ardeurs modesques des it girls les plus pop. Dua Lipa, Emily Ratajkowski, Beyonce, Kim Kardashian, Kendall Jenner… Il aime ces icônes comme des sœurs, des mères, des amantes… des femmes dont il transforme l’image à l’instant même où il leur pose un chapeau de paille sur la tête.

S’il les aime tant, c’est que ces top influenceuses digitales ont eu un impact capital dans le boom de notoriété qu’a connu la marque ces deux dernières années.

Et si le jeune créateur a tapé dans l’œil de ces célèbres idoles, c’est parce qu’il a également su créer des pièces fortes, qui ne laissent ni sa clientèle, ni les médias indifférents. Chapeau XXL, sac XXS… la pièce Jacquemus ne fait rien dans la demi-mesure et s’inscrit dans des images modernes, évocatrices et distinctives qui prennent tout leur sens sur les réseaux sociaux.

L’influenceuse et modèle Emily Ratajkowski qui porte le chapeau emblématique de la marque / @jacquemus

Une mode qui retrouve de sa fougue et de son enthousiasme.

Finalement, la stratégie digitale de la marque Jacquemus parait simple et efficace pour l’unique raison qu’elle est encore manoeuvrée par celui qui l’incarne le mieux : son talentueux et généreux créateur ! Ceci n’est pas surprenant quand on sait que les audiences d’aujourd’hui sont particulièrement sensibles aux valeurs de transparence et d’authenticité…

Chassez le naturel, il revient au galop. Souvent décriée ces dernières années, il semblerait bien que la mode ait retrouvé quelques élans originels depuis que ce cavalier provençal a imposé son style sur les réseaux et sur les podiums. Longue vie au nouveau héros de la mode et à l’éternel été qu’il nous partage par écrans interposés…

Citations de Simon Porte Jacquemus recueillies par Eric Briones dans son ouvrage Luxe et Digital.

Tequilarapido





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe


Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend