Actualités Business Influence

Tencent investit 125 millions de dollars dans Farfetch.

tencent

La plateforme britannique Farfetch réalise une levée de fonds auprès du géant de Shenzhen. L’objectif ? Booster la présence et la puissance de frappe du site sur le marché chinois tout en imposant Tencent comme un acteur-clé du secteur du luxe.

Farfetch : cap retail sur la Chine

Nul doute n’est désormais possible quant aux ambitions Luxe de Tencent. Il y a quelques semaines, le groupe – propriétaire notamment des réseaux sociaux WeChat et QQ – annonçait un partenariat d’un nouveau genre, dédié au native content, avec la Maison italienne Gucci. En parallèle, Tencent se rapprochait également de Burberry en vue d’appuyer la nouvelle stratégie retail de la marque en Chine, évoquant en particulier l’ouverture à venir d’un mystérieux concept store « social retail » dans la baie de Shenzhen.

En misant sur Farfetch à hauteur de 125 millions de dollars (ndlr. 125 millions de dollars supplémentaires ont été injectés en complément par la société d’investissement Dragoneer, basée à San Francisco), Tencent entend bien soutenir la croissance du multi-marques femmes, hommes et enfants « sur le long terme ».



« Nous sommes ravis de mettre en place cette collaboration avec Farfetch et d’accompagner l’accélération de la croissance de cette dernière en Chine en soutenant l’offre et l’expérience client dans cette région du globe. »

Martin Lau, President du groupe Tencent.

Tencent et Alibaba, la course au Luxe.

Car la bataille fait rage pour conquérir le coeur de consommateurs chinois de plus en plus enclins à consommer des biens et des services de luxe au sein de leurs propres frontières. L’annonce de ce rapprochement fait ainsi suite à l’association d’un autre e-retailer luxe, Net-A-Porter, avec le très sélectif Luxury Pavilion (TMall) d’Alibaba, en septembre dernier.

Fondé en 2007, le site Farfetch était déjà présent sur le marché chinois, notamment à travers une stratégie d’activation sociale sur WeChat mêlant mini-programmes et campagnes d’influence en partenariat avec plusieurs Key Opinions Leaders. Plus de 80 marques de luxe – dont Saint Laurent, Balenciaga et Moncler – ont ainsi bénéficié de cette visibilité. Et avec ce rapprochement, les marques du portefeuille Farfetch pourraient donc bien bénéficier d’un accès privilégié aux nouvelles fonctionnalités déployées en continu par le réseau social au milliard d’utilisateurs…

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici