Actualités Voyages & Hôtels

Un hôtel de Luxe dans un ancien terminal d’aéroport classé

twa hotel jfk

C’est un lieu absolument unique, classé aux Monuments historiques. Le terminal de la compagnie aérienne américaine TWA – situé au sein de l’aéroport JFK de New York – accueillera dès le mois de mai un hôtel de luxe pour le moins insolite.

Un TWA Hotel hors pistes

© TWA Hotel

En 1962, l’architecte Eero Saarinen – à l’origine, notamment, de la chaise Tulipe éditée chez Knoll dans les années cinquante – imaginait le terminal Flight Center de la compagnie Trans World Airlines. Resté dans l’ombre depuis la fusion de la société avec American Airlines au début des années 2000, l’espace s’apprête à accueillir un nouvel hôtel de prestige, le TWA Hotel @ JFK. 

Les deux ailes de l’édifice hébergeront en effet 512 chambres, garanties « ultra calmes » par la Direction grâce à l’utilisation de vitrages de façade Fabbrica. Chaque chambre – d’inspiration sixties – reprendra des pièces de mobilier griffées Saarinen, ainsi que de multiples détails à l’effigie de la compagnie aérienne. Les guest rooms proposeront également, entre autres, un mini bar agrémenté de champagne Moët & Chandon ou encore de cognac Hennessy.


Nouveau livre blanc


TWA @ JFK : une expérience unique

https://www.instagram.com/p/BuFBQ1_g9Vo/

Le terminal TWA disposera également d’un centre de conférences de 1.600 places, réparti en 45 espaces de réception distincts. Il mettra du reste à l’honneur le plus grand Fitness Center hôtelier au monde – opéré par la société The Wright Fit -, une piscine surélevée, plusieurs boutiques et un toit-terrasse d’une superficie de plus de 900m2 bénéficiant d’une vue imprenable sur les pistes.

Parmi les six restaurants disponibles, le Paris Café – fermé depuis 2001 – renaîtra de ses cendres sous la direction du Chef français Jean-Georges Vongerichten.

Si plusieurs bars occuperont l’espace, The Sunken Lodge – géré par Gerber Group – devrait disposer d’une aura toute particulière puisqu’il accueillit les Beatles sur le sol américain en 1965. L’endroit servit également de lieu de tournage au film « Catch me if you can » de Steven Spielberg en 2002. Fort de ses références architecturales uniques, le TWA Hotel disposera aussi de son propre musée à la gloire de l’édifice et de la compagnie aérienne. De quoi coller aux nouvelles tendances en matière de tourisme de Luxe, en particulier, la propension à proposer une expérience hors du commun.

Les réservations – à partir de 224 dollars par nuitée – sont d’ores et déjà ouvertes sur le site de l’hôtel. Ce dernier devrait accueillir ses premiers visiteurs dès le 15 mai prochain.

Crédit à la Une : TWA Hotel at JFK

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici