Fashion & Accessoires

Valentino s’inspire du New York des 70’s pour sa collection Croisière 2018

Pierpaolo Piccioli, directeur artistique de Valentino, a présenté la collection Resort 2018 de la griffe italienne à New York. Inspirées par la culture hip-hop de la fin des années 70, les créations marient le romantisme et la délicatesse chères à la maison à un côté plus sport et urbain.

Une collection empreinte du New York de la fin des années 70

Loin des spots exotiques et étonnants souvent choisis pas les marques pour présenter leurs collections Croisière, c’est dans un loft new-yorkais situé sur Bond Street que la maison Valentino a fait défiler sa collection Resort 2018.

Un lieu choisi volontairement car le créateur Pierpaolo Piccioli voit dans le “loft” la représentation de New York.

Inspirée de la fin des années 70 new-yorkaise, la collection est empreinte de références à la culture hip-hop et au street art sans pour autant tomber dans le cliché.


Publicité


Les créations allient féminité et attitude sport. Ainsi, la femme Valentino porte des chaussettes blanches à bandes dans de fines sandales à talons, ajoute un teddy sur sa robe longue et vaporeuse ou un manteau en fourrure sur sa combinaison de sport et enfile un sous-pull sous sa robe à bretelles en dentelle.

Les codes Valentino sont là, les jeux sur la transparence et l’iconique sac Rockstud Spike aussi. Un élément plus classique et chic est associé au vestiaire sportif revisité pour lui donner un coté moins urbain. Les trenchs sont même redécoupés avec précision près des épaules.

Défilé Valentino Resort 2018
©Valentino.com

Défilé Valentino Resort 2018Défilé Valentino Resort 2018Défilé Valentino Resort 2018Défilé Valentino Resort 2018Défilé Valentino Resort 2018Défilé Valentino Resort 2018

Une collaboration renouvelée avec Zandra Rhodes

Après avoir collaboré avec Zandra Rhodes (créatrice britannique qui a entre autres habillée Elizabeth Taylor) pour une série d’imprimés destinée à la collection Printemps-Été 2017, la maison Valentino a décidé de réitérer l’expérience. Si la précédente collection faisait écho au « jardin des délices terrestres » et à un monde presque féerique, ici certaines silhouettes sont parées d’un imprimé “rouge-à-lèvres” créé en 1968 par Zandra Rhodes.

 

Les imprimés « Lipstick » de Zandra Rhodes pour la collection Resort 2018 Valentino ©Valentino.com
Lisa

Férue du secteur de la Mode, notamment en tant qu'industrie créative et commerciale, Lisa s’intéresse à l'évolution des stratégies de marques à l'ère du digital.



newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend