Louboutin mis en scène par Blanca Li

blanca li choregraphie

Blanca Li, célèbre danseuse et chorégraphe espagnole collabore avec Louboutin pour la campagne automne-hiver de la Maison. La metteur en scène a collaboré avec la marque aux semelles rouges pour une chorégraphie remplie de finesse et d’humour.

Blanca Li s’inspire de Chorus Line pour une chorégraphie Louboutin

Blanca Li a été sollicitée par Christian Louboutin pour mettre en scène ses célèbres chaussures aux semelles rouges.

Pour ce faire, la danseuse espagnole s’est inspirée du film Chorus Line de Michael Douglas pour réalisé le court-métrage baptisé « La Répétition ». La vidéo reprend le thème du chef d’œuvre cinématographique en illustrant un groupe de cinq danseurs obsédés par la perfection.

Mais pour s’adonner à leur spécialité, les jeunes gens ont laissé les pointes au vestiaire pour se munir de chaussures Louboutin. Grâce et synchronisation sont au rendez-vous pour donner aux créations de Christian Louboutin la finesse et le prestige qui leur sont propres.

La Maison de luxe française marque ainsi sa passion pour la danse, un thème qui a toujours été cher au créateur de souliers.

« Les chaussures Louboutin ne sont pas faites simplement pour être regardées ou pour rester immobile, on peut sortir et danser toute la nuit ! », indique Louboutin.

Blanca Li signe de sa griffe la campagne automne-hiver 2016 de Louboutin

Pour sa seconde collaboration avec Christian Louboutin, Blanca Li apparaît sous les traits d’une chorégraphe à la discipline stricte, perchée sur des talons aiguilles.

louboutin danse

Elle dirige une troupe de 5 danseurs talentueux, redoublant d’effort pour être à la hauteur des exigences de la chorégraphe andalouse. S’en suit une chorégraphie ponctuée de pas de danse millimétrés.

Fidèle à elle-même sous sa casquette de metteur en scène, Blanca Li n’a pas manqué d’ajouter une pointe d’humour à la campagne automne-hiver 2016 des souliers Louboutin. Une touche caractéristique des travaux de la célèbre danseuse.

Le saviez-vous ?

Christian Louboutin s’est mis à dessiner ses premiers souliers en reproduisant des talons aiguilles qui apparaissaient sur un panneau interdisant d’en porter dans un Musée.






emploi luxe

Envoyer à un ami