Actualités Vins & Spiritueux

Le vin le plus cher du monde adjugé vendu à 558 000 dollars

Le Romanée-Conti 1945 devient le vin le plus cher du monde avec une bouteille vendue 558.000 dollars lors d’une vente aux enchères à New-York. Fort d’une tradition ancestrale, ce cépage prend la place du Chateau Lafite Rothschild 1869 alors adjugé-vendu 233.000 dollars en 2010.

Romanée-Conti 1945, une bouteille rare

winesotheby

Un millésime flamboyant issu d’une production de 600 bouteilles, le Romanée-Conti 1945, a été vendu aux enchères dans la Big Apple pour 558.000 dollars (soit 482 326 euros), début octobre. Ce vin avait d’abord été estimé à 32.000 dollars, mais l’enchère est vite montée au fil de la vente organisée par la maison Sotheby’s. L’ancien détenteur de cette bouteille, Robert Drouhin, était également le propriétaire de l’une des plus grosses maisons de Bourgogne entre 1957 et 2003. La raison de ce prix si élevé est bien-sûr la qualité de ce vin, son goût mais aussi sa rareté. En effet, cette bouteille fait partie des 600 dernières produites par le domaine avant d’arracher et de replanter ses vignes.

Romanée-Conti, un savoir-faire traditionnel

romanee

Ce grand cru d’appellation d’origine contrôlée à la robe fruitée et aromatique est un Pinot noir dont la renommée remonte au Moyen-Âge. Dès le Xème siècle, l’Abbaye Saint-Vivant de Vergy cultive les premiers cépages de ce nectar d’exception. Sur la bande de coteaux de la Côte de Nuits (Côte d’Or), sur près de 2 hectares, se développent les graines de raisins du Romanée-Conti. Au nez et en bouche, l’arôme franc et flamboyant de ce vin en fait sûrement l’un des plus reconnu au monde. Entre 5000 et 6000 bouteilles sont produites chaque année et vendues plusieurs dizaines de milliers d’euros chacune.

Outre le Romanée-Conti, le podium des grands crus les plus chers du monde compte un Chateau Lafite Rothschild 1869, vendu 233.000 dollars (204.430 euros) à Hong-Kong en 2010. À la troisième place de ce classement figure un Impérial du Château Cheval blanc 1947 de 6 litres, acheté 304.000 dollars (266.720 euros) à Genève. Un point commun ? Des vins rouges d’une longévité exceptionnelle et au goût plus sucré que tannique.

Alexandre





festival luxeee



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend