MENU
luxe emploi

Quel est le taux de débouché dans les métiers du luxe ?

2 novembre 2016 • Business • Romain

Quelles sont les chances d’être embauché dans l’univers du luxe après une formation ? Alors que les cursus propres aux métiers du luxe se multiplient en France, quelles sont les réelles opportunités d’emploi dans ce secteur ?

2 000 étudiants du luxe diplômés chaque année

EDC Paris Business School, ESSEC, ou autres universités, nombreux sont les établissements à proposer des formations axées sur les métiers du luxe.

Des cursus qui peuvent être relativement courts ou bien durer plusieurs années à l’instar des Masters et MBA. Pour convaincre les étudiants d’intégrer leurs formations, les écoles présentent le Luxe comme un secteur « devenu accessible au plus grand nombre » comme le déclare l’école de commerce de Paris MBA ESG sur son site internet.

Un discours qui fonctionne. Le nombre d’étudiants s’engageant dans un cursus porté sur le luxe croît tous les ans. Chaque année 2 000 d’entre eux atteignent le niveau Bac +5.

Pourtant, seulement « 250 postes de cadre junior sont à pourvoir dans les métiers du luxe en Europe » déplore Alain-Dominique Perrin, président de l’EDC Paris Business School.

ecole du luxe

Un taux de débouché qui ne tend pas à s’améliorer dans l’immédiat. Les marques de luxe ne visent pas à embaucher davantage en cette période de crise.

Que valent les formations pour les métiers du luxe ?

Du fait du nombre d’emploi limité dans le secteur du luxe, les étudiants doivent mettre un maximum de chances de leur côté pour espérer, à terme, être embauchés.

Pour ce faire, il paraît essentiel de bien étudier les offres de formation en amont. Alain-Dominique Perrin met en garde les étudiants contre « les marchands de rêve, qui vendent de la soupe sans scrupule et veulent faire de l’argent. […] Les étudiants n’ont pas de job à la sortie », a-t-il déclaré à l’AFP.

étudiants ifa paris

Pour afficher la notoriété de leurs formations, certaines écoles ont engagé des partenariats avec de grands groupes de luxe. LVMH a par exemple lancé la chaire « General Management and Retail Excellence » en collaboration avec HEC Paris en 2015.

Le groupe de Bernard Arnault avait réitéré l’expérience en 2016 avec l’Université Bocconi. De son côté, Kering a adopté une stratégie similaire. Le groupe de luxe a récemment annoncé le lancement d’un nouveau cursus en partenariat avec The New School’s Parsons School of Design.

Si les formations pour les métiers du luxe dirigent vers un marché de l’emploi limité, elles offrent toutefois des bases solides pour travailler dans un secteur différent.

etude luxe

« Il est vrai que tous les gens qui sont formés au luxe ne peuvent pas être absorbés par l’industrie. Mais ces formations ouvrent des perspectives en dehors de ce secteur et apportent des éléments différenciants », souligne Patrick Albaladejo, directeur exécutif de la chaire « Luxury » d’HEC.

Par l’apprentissage des codes du luxe et des stratégies propres à cet univers, ces formations seraient donc bénéfiques malgré un taux de débouché assez pauvre. Quelques offres d’emploi et de stage sont toutefois diffusées régulièrement par les Maisons de luxe. Vous pouvez les consulter sur notre Job Board du luxe.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »