MENU
5 pavillons monaco

Les 5 Pavillons, nouvel épicentre du luxe monégasque

3 décembre 2014 • Immobilier & Design • laurence

Depuis que l’hôtel de Paris a fermé ses portes afin d’effectuer d’importants travaux de rénovation, la principauté de Monaco a décidé d’ériger plusieurs structures éphémères au sein desquelles sont hébergées les différentes enseignes de luxe que l’établissement 5 étoiles abritait.

 

Des écrins de luxe dans les jardins des Boulingrins

Au mois d’octobre dernier, le prestigieux hôtel de Paris Monte-Carlo a fermé ses portes temporairement, afin de réaliser d’importants travaux de restauration et de s’adapter ainsi aux codes actuels du luxe. La durée de la rénovation ayant été estimée à trois ans, les boutiques qui étaient hébergées au sein de cette adresse de prestige ont dû elles aussi revoir leur fonctionnement habituel, prenant place sur les nouveaux emplacements leur ayant été attribués par la principauté de Monaco.

De nombreuses marques de renom, à l’image d’Alexander McQueen, ont pris leurs quartiers au sein d’écrins particulièrement design. 5 pavillons au style résolument contemporain ont été érigés pour quatre ans au sein des jardins de Boulingrins. Ces structures, dont les surfaces sont comprises entre 220 et 600 m², occupent à elles toutes un espace de 2 600m² accueillant les points de vente de non moins de 23 enseignes de mode, maroquinerie ou joaillerie.

Si le projet a rencontré quelques réticences avant sa mise en œuvre, tant au niveau des sociétés concernées par ces changements que par les usagers monégasques, s’inquiétant que le paysage local puisse être détérioré,  il semble aujourd’hui adopté par l’ensemble de la communauté.

Afin d’intégrer ces édifices à la vie de la principauté, un éclairage spécial a été mis en œuvre la nuit, conférant aux structures un aspect festif et dynamique empreint d’élégance.

 

monaco boutique luxe

 

Les 5 Pavillons, projet architectural éphémère

Les différentes structures érigées durant les travaux de l’hôtel de Paris-Monte-Carlo devraient disparaître du paysage monégasque d’ici 2020. Malgré leur aspect éphémère, le cabinet d’architectes dirigeant le projet, Affine Design, également en charge de la rénovation de l’hôtel de Crillon à paris, a dû tenir compte de nombreuses conditions, à l’image de l’esthétique du lieu et de son intégration au paysage monégasque, du respect de l’environnement ou de la temporalité des structures.

Richard Martinet, l’un des architectes ayant emmené le projet, a ainsi imaginé de vastes pavillons en mosaïque blanche et aux lignes arrondies. Selon lui, les courbes des ces bâtiments provisoires se présentent telles des cailloux dispersés au hasard sur un chemin. Ceux-ci ont été érigés à l’aide de coques métalliques recouvertes d’écailles en aluminium, parées d’une couche isolante et d’un pare-vapeur.

Assemblées entre elles grâce à des boulons, les structures sont démontables et re-montables à souhait, répondant ainsi à la problématique visant à les déplacer à la fin des travaux de rénovation.

 

shopping monaco

 

Suite au succès rencontré par le design des 5 Pavillons, certains édifices pourraient être réutilisés dans le futur afin d’abriter des expositions d’art.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami