Actualités Fashion & Accessoires

Un air de jazz pour la maison Fendi.

Fendi Juilliard School

Dans le cadre de son projet artistique Anima Mundi, Fendi s’allie à la Juilliard School de New York pour un spectacle inédit autour de l’univers du jazz.

En avant la musique.

Les étudiants de la Juilliard School ©Fendi

Après le Palazzo della Civiltà Italiana à Rome et le Shibuya Sky à Tokyo, la maison de couture pose sa caméra au centre culturel Lincoln Center de New York. Pour cette cinquième édition d’Anima Mundi, six étudiants de la Juilliard School ont interprété “Rollerblading in Harlem”, une composition réalisée spécialement par l’un de leurs camarades, Aaron Matson. Wynton Marsalis, trompettiste et directeur du programme de jazz à la Juilliard School, a accompagné les jeunes talents tout au long de ce projet.

À l’heure où les salles de concert trouvent portes closes, la trompettiste Summer Camargo, le saxophoniste Colin Waters, le batteur Taurien Reddick, la contrebassiste Jayla Chee, le pianiste Tyler Henderson et le tromboniste Jasim Perales se livrent à une échappée musicale, le tout, bien évidemment, aux couleurs de la maison de couture qui habille ici le sextet.

Aaron Maston appuie cette dualité entre la création vestimentaire et la création d’une composition musicale. « Je pense que le lien entre le jazz et la mode a beaucoup de sens, étant donné que nous essayons constamment d’exprimer nos personnalités de façon sonore » explique l’artiste.

Outre le storytelling bien rodé de la maison autour de cette opération de brand content, Fendi s’engage également en soutenant financièrement l’école américaine. Des bourses d’études seront accordées aux élèves afin de participer à leur émergence créative et professionnelle.

Crédits visuels : Jayla Chee – ©Fendi

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici