Fashion & Accessoires

Polémique : Les aliens de Gucci au cœur d’une affaire de plagiat

gucci alien 2017

Gucci fait une fois de plus dans l’atypique pour le lancement d’une nouvelle campagne en 2017. La Maison de mode italienne a transformé ses mannequins en aliens afin de promouvoir une de ses collections les plus futuristes. Une campagne qui fait l’objet d’une accusation de plagiat par un étudiant de Central Saint Martins.

Les aliens de Gucci font leur apparition sur Instagram

Alessandro Michele a une nouvelle fois fait preuve d’imagination. Le directeur artistique de Gucci s’est cette fois tourné vers l’univers de la science-fiction pour le lancement de sa nouvelle campagne.

Alien de Gucci sur Instagram

Il a en effet demandé à ses mannequins de se déguiser en aliens pour promouvoir sa nouvelle collection. Une campagne inspirée du défilé automne-hiver 2017 de Gucci qui présentait d’ores et déjà des créations venues d’ailleurs.

Gucci a ainsi diffusé sa campagne en investissant Instagram. La Maison de mode italienne a présenté ses 7 aliens sur le réseau social en accompagnant ses clichés du #Gucciandbeyond.


Publicité


Un étudiant de Central Saint Martins accuse Gucci de plagiat : Alessandro Michele est attristé

Mais la campagne intergalactique de Gucci n’a pas plu à un certain Pierre-Louis Auvray, élève de l’école d’art londonienne Central Saint Martins.

gucci alien 2017
Alien de Pierre-Louis Auvray

Ce dernier a en effet attaqué la Maison de mode italienne pour plagiat. Pierre-Louis Auvray s’était lui aussi inspiré des extraterrestres pour imaginer un défilé de mode. L’étudiant n’a pas tardé à accuser Gucci sur Instagram, suscitant ainsi le soutien de ses camarades de Central Saint Martins.

gucci alien 2017
Alien de Gucci

À la vue de ses accusations, Alessandro Michele s’est montré attristé. « Ce n’est pas vrai. C’est quelque chose qui me rend vraiement triste. Les gens construisent une histoire sans rien », a-t-il confié à Business Of Fashion.

gucci alien 2017
Alien de Pierre-Louis Auvray

Le directeur artistique de Gucci s’est par ailleurs justifié en exprimant sa passion pour les films d’extraterrestres des années 70 à l’instar de Star Trek. Alessandro Michele a également indiqué que cette campagne était le fruit d’un travail mûrement réfléchi depuis plusieurs mois.

À voir maintenant si cette affaire prendra suffisamment d’ampleur pour mener Gucci devant le tribunal.

Romain



newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend