Actualités Fashion & Accessoires

Coup de Genies pour Gucci

Gucci Journal du luxe

Depuis quelque temps, il est coutumier pour les Maisons de Luxe de faire appel à des égéries virtuelles telles que Lil Miquela et ses 1,5 million de followers ou encore la très courtisée Noonoouri, nouveau visage du Luxury Pavilion d’Alibaba.
Et si, aujourd’hui, cet ambassadeur dématérialisé c’était… vous ?
Une hypothèse désormais envisageable avec la collaboration entre Gucci et la société californienne Genies.

Genies, l’application de création d’avatars

Résolument à la pointe en matière de personnalisation, Gucci s’associe à la start-up originaire de Los Angeles spécialisée dans la matérialisation d’avatars. Chaque avatar  – ou « clone » – est, puisque cela en est le principe, totalement personnalisable en 3D grâce à une roue d’options de physionomie : teinte et forme de la chevelure, du visage, des sourcils, du teint…

Mais si un avatar reste sympathique, encore faut-il lui trouver un usage. Et justement. Genies est compatible avec différents types de messageries, telles que WhatsApp ou Facebook Messenger. Grâce à cette passerelle, l’application a pour vocation de faciliter les échanges en one-to-one ou en groupe jusqu’à six interlocuteurs. Pour plus de fluidité, une technologie basée sur l’intelligence artificielle permet de détecter les mots-clés d’une conversation pour suggérer 180 postures mettant en scène l’avatar dans l’expression d’un sentiment ou d’une situation particulière.


Prochain événement Journal du luxe


Gucci, première Maison sur Genies

gucci genies

Grâce à la commercialisation de son software à des parties tierces, Genies a fait des émules chez les célébrités et les marques. Quant à Gucci, la Maison compte bien lui donner ses lettres de noblesse en se positionnant comme la première griffe de luxe présente sur l’application.

Les utilisateurs ont ainsi la possibilité de vêtir leur clone d’une sélection de pièces de la Maison : idéal pour découvrir – et d’une certaine façon, s’approprier –  les collections actuelles. Des « postures » exclusives pensées ou customisées par Gucci devraient également voir le jour, tout comme un procédé d’achat en click & buy.

Ce n’est pas la première fois que la Maison italienne s’essaye aux nouvelles fonctionnalités corrélatives aux réseaux sociaux puisque son filtre beauté au sein des Instagram Stories amuse déjà plusieurs millions de consommateurs depuis plusieurs mois. Une culture de l’entertainment et une certaine expression digitale du « soi » qui a tout pour séduire les Millennials, cible tant chérie du Luxe.

Mathilde





festival luxeee



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend