Actualités Fashion & Accessoires

#GucciHallucination : hashtag et streetmarketing

Gucci #GucciHallucination Journal du Luxe

Gucci lance ces jours-ci sa collection capsule Homme, fruit d’une nouvelle collaboration entre le directeur artistique Alessandro Michele et l’illustrateur Ignasi Monreal.

 

#GucciHallucination, quand l’art rencontre le digital

Avec #GucciHallucination, la maison italienne donne encore une fois carte blanche à l’artiste espagnol Ignasi Monreal, membre du Gucci Gang depuis 2015 et déjà à la tête de l’univers visuel de plusieurs campagnes de la marque telles que Gift Giving et Gucci Bloom.

Cette nouvelle collection menswear propose une sélection de neuf T-Shirts et de neuf sweatshirts et ce, en édition ultra-limitée : 200 exemplaires de chaque design de T-Shirt et 100 exemplaires de chaque design de sweatshirt sont ainsi mis en vente.

Réalisée dans le cadre de la collection Printemps-Eté de la marque, intitulée Fantaisie Utopique, ces créations s’inspirent très directement du mouvement Pré-Raphaélique cher à Ignasi Monreal, qui s’amuse à twister les codes de l’histoire de l’art au profit d’un univers coloré et onirique. Chaque pièce sera d’ailleurs numérotée, à l’instar des œuvres d’art, et sera livrée dans un packaging inédit pensé par l’artiste.

Au-delà du caractère exclusif des créations proposées, il y a fort à parier que cet univers androgyne – la collection est présentée comme masculine mais met en scène des mannequins de tous genres – , riche en références, et, au final, très contemporain, séduise en particulier les Millenials et la Génération Z.

Le titre de la ligne, #GucciHallucination constitue en lui-même une incitation au partage social en employant un hashtag dans sa dénomination.

 

Gucci on walls

La stratégie de diffusion sociale de la marque s’exprime également dans la campagne de promotion dont la collection fait l’objet.

Une fresque monumentale a ainsi été été déployée par la marque dans l’Est de Londres – une première au Royaume Uni -, à proximité de Brick Lane et de la Shoreditch High Street Station. Inspirée du conte Raiponce –  Rapunzel en version originale -, l’installation sera visible pendant deux mois et fait déjà le bonheur des internautes.

Cette fresque fait suite à de premières créations murales exposées à New York et Milan. Un visuel du même acabit est également annoncé à Hong Kong.

En associant storytelling et histoire de l’art, dispositif intégré de partage social et street marketing, #GucciHallucination entend bien déployer les leviers marketing nécessaires pour rester à la hauteur de sa performance de marque.

 

Mathilde





livre blanc luxe


newsletter luxe




Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend