Actualités Fashion & Accessoires

LVMH, en hausse sur l’Index d’égalité homme-femme.

lvmh logo

Avec une note de 91,3 sur 100, le groupe de luxe poursuit ses objectifs en matière d’égalité des sexes dans le monde professionnel.

Supprimer les disparités et favoriser la parité.

Calcul des écarts de rémunération femmes-hommes, des écarts de répartition des augmentations individuelles et des promotions, nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité, parité parmi les dix plus fortes rémunérations au sein d’une structure. Voici, en substance, les grands critères entrant en compte dans l’élaboration de l’Index d’égalité professionnelle instauré par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion dans le cadre de la Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel. Obligatoire depuis le 1er mars 2020 pour toute entreprise employant au moins 50 salariés, cet index bénéficie notamment d’une déclaration auprès du Comité Social et Economique et de l’inspection du travail.

Au titre de l’année 2020, le groupe LVMH indique ainsi avoir enregistré un index de 91,3, en hausse de 0,5 point par rapport à l’année précédente. Parmi les maisons les mieux cotées, Le Bon Marché dispose d’un score de 99 avec, en particulier, une parité complète à 50/50 sur les dix plus hautes rémunérations au sein de son activité. À noter, également, la performance de Guerlain : avec un score de 96, la maison de beauté se distingue par un poste de CEO conjugué au féminin avec la nomination de Véronique Courtois en novembre 2019, ainsi qu’une parité au sein de son COMEX, de ses General Managers (patrons de marchés), de ses équipes managériales sur ses différents sites de production, mais aussi de ses parfumeurs.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici


Choix de consentement - Cookies