Fashion & Accessoires Luxe Femme

Chanel offre au Lion de Saint Marc une nouvelle jeunesse

La maison Chanel, mécène du Comité Français pour la Sauvegarde de Venise, s’engage pour la restauration du Lion de Saint Marc et la mosaïque du fronton de la Basilique.

A travers le mécénat, Chanel préserve l’emblème historique de la ville de Venise

La maison Chanel a décidé de soutenir la restauration du Lion de Saint-Marc ainsi que celle de la mosaïque du fronton de la basilique en devenant mécène du Comité français pour la sauvegarde de Venise.

« Le mécénat du Comité Français pour les monuments de Venise est un modèle de la collaboration entre le public et le privé en Italie » a indiqué le ministre italien de la culture en 2011. Ce programme  a déjà permis plusieurs restaurations depuis 16 ans, grâce au mécénat privé, tels que le palais Royal de Venise ou encore la place Saint Marc.

Le Comité Français vient de financer la restauration de deux sculptures emblématiques, à savoir le Lion d’Or et le Quadrige antique des Chevaux de Saint Marc, avec le soutien du groupe des jeunes du Comité français.


Publicité


Le Lion de Saint Marc règne fièrement sur la façade de la basilique Saint Marc avec son allure dominateur et ses ailes divines. Il est observé et photographié chaque jour par des centaines (voir des milliers en pleine saison) de touristes. Avec le temps, les dorures de la sculpture semblaient faner et l’or avait pâli. Ce fier animal surplombe la basilique Saint-Marc en se présentant devant une mosaïque étoilée.

La maison Chanel, par son geste, a ainsi souhaité rendre hommage à cette figure emblématique. Afin que le célèbre lion vénitien retrouve de sa splendeur, le programme de restauration a été planifié sur plusieurs mois. La participation de deux équipes, pour nettoyer chaque partie de la statue, poser un enduit spécial pour ses dorures et ôter chaque fragment de la mosaïque afin de les restaurer un à un, a également été nécessaire pour cette transformation.

Le lion de Saint-Marc a retrouvé tout son éclat grâce au mécénat de Chanel.

CHANEL

CHANEL

CHANEL

CHANEL

CHANEL

Gabrielle Chanel et son amour pour Venise

Gabrielle Chanel avait fait de Venise sa ville de cœur.

Elle la découvre en 1920, peu de temps après la perte de Boy Capel, l’amour de sa vie. Misia et José-Maria Sert avaient réussi à la convaincre de les suivre vers la cité des Doges à l’occasion de leur voyage de noces.

Très vite, elle est tombée sous le charme  de cette ville au fur et à mesure de ses visites dans les musées ou encore les palais. Coco Chanel raconta quelques années plus tard à Paul Morand : « Un jour, au Lido, je voyais une vieille américaine respectable assise sous un parasol ; toutes les jeunes Américaines qui se préparaient à entrer au bain, lui confiaient leurs bijoux ; finalement, elle avait l’air d’une de nos Saintes Vierges auvergnates, cloutées de cabochons ; le trésor de Saint Marc pâlissait à côté d’elle ».

Le lion, plus qu’un symbole pour Coco Chanel

Gabrielle Chanel s’était liée très rapidement au lion, l’emblème historique de Venise. Il était devenu en peu de temps le symbole du lexique Chanel. Coïncidence ou non, notre « Coco » légendaire était née sous le signe du Lion le 19 août 1883.

Ce symbole reste toujours omniprésent dans la Sérénissime sur les portes des palais, les mosaïques et les statues de pierre. On le retrouve également juché sur l’extrémité de la seconde colonne de granit, juste à côté du Palais des Doges, toujours dans une position de dominant. Le lion incarnait autrefois la gloire et le courage de Venise. Les rois s’inclinaient devant celui qui surmontait le fronton de l’entrée du palais des Doges. De nombreux artistes ont choisi de le représenter sur leurs toiles, à l’instar de Carpaccio.

Cette rencontre n’était pas le fruit du hasard pour la créatrice mais le fruit du destin.

Gabrielle Chanel a toujours voulu s’entourer de lions en bois, argent, bronze ou albâtre pour son appartement au 31, rue Cambon. « C’est le jour de ma naissance, le 19 août. Je suis née sous le signe du Lion. Car je suis lion et, comme lui, je sors mes griffes pour empêcher qu’on me fasse mal. Mais, croyez-moi, je souffre plus de griffer, que d’être griffée » avait indiqué Coco Chanel.

coco-chanel

 

Il deviendra vite un symbole récurrent et familier posé sur une table ou encore sur le rebord d’une cheminée. La créatrice de mode l’utilisera comme un emblème dans ses créations, ornant les boutons de ses tailleurs ou le fermoir de ses sacs à main.

Chanel
Statue d’un lion dans l’appartement de Gabrielle Chanel

Le Lion de Saint Marc est à présent fin prêt pour régner de nouveau sur la Sérénissime grâce au mécénat de Chanel, qui a permis une restauration complète de ce chef d’œuvre. Ce projet lie ainsi à jamais la Maison parisienne à la ville de Venise.

Solenne



newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend