Actualités Fashion & Accessoires

Qui pour reprendre les rennes de Sonia Rykiel ?

Sonia Rykiel Logo

Quelques mois après la fermeture de l’essentiel de ses boutiques en propre à l’international, les difficultés financières semblent se confirmer pour la Maison Sonia Rykiel.

Une dynamique en berne

Sonia Rykiel 2019
© Sonia Rykiel

Selon une information émanant des Echos, la griffe emblématique de Saint Germain des Prés va faire l’objet d’une procédure de redressement judiciaire en vue d’une cession.

Fondée en 1968 par la créatrice éponyme, la Maison s’est notamment fait connaître par son travail de la maille – valant même à Sonia Rykiel le surnom de « Reine du Tricot » – ainsi que par ses motifs à rayures multicolores. Reprise en 2012 à 80% par le fonds d’investissement chinois First Heritage Brand puis à 100% quatre ans plus tard, la société avait pourtant fait l’objet d’une restructuration en 2016, année marquée par la disparition de son iconique fondatrice. Une stratégie qui n’a semble t-il pas porté ses fruits : toujours selon les Echos, le chiffre d’affaires de la marque en 2018 aurait ainsi diminué de moitié par rapport à 2012, tombant alors à 35 millions d’euros.



Un an après avoir fêté son cinquantième anniversaire, la Maison Sonia Rykiel s’est récemment faite remarquer par son absence du calendrier de la Fashion Week parisienne Automne-Hiver 2019/2020. En mars dernier, la griffe avait du reste signifié le départ de sa Directrice Artistique Julie de Libran après cinq années passées à la tête des collections.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici