Actualités Fashion & Accessoires

The Ethiquette recycle les Maisons de couture.

the ethiquette

Durant la Fashion Week parisienne, le lancement d’une marque aux valeurs très significatives a eu lieu : The Ethiquette. Fondée par Elena Feit et désignée par Alexia Hanemian, elle se base sur le recyclage de chutes de tissus de Maisons de couture et d’anciens saris indiens.

Le Luxe se transforme et se recycle

The Ethiquette mode
© The Ethiquette

Les vêtements haut de gamme ont eux-aussi droit à une seconde vie. The Ethiquette a choisi de se spécialiser dans la mode éthique en fabriquant des pièces uniques avec des vêtements de luxe recyclés. Si le lancement a eu lieu mercredi 25 septembre au Serpent à Plume, Elena Feit, la fondatrice, tient son idée d’un voyage en Asie au début de l’année 2019. En rentrant à Paris, elle s’est associée à Alexia Hanemian, désormais head designer pour la marque. « Pour nous, il était important de nous inscrire dans un cercle vertueux pour la planète. Utiliser les chutes de tissus couture, c’est réduire la consommation de fibres et la pollution nécessaire à leur production et s’inscrire dans une démarche Zéro déchets. Ré-utiliser les tissus de nos collections passées pour créer de nouvelles pièces c’est créer de la valeur mais aussi écrire de nouvelles histoires », explique Alexia Hanemian dans un communiqué.

En utilisant un processus d’upcycling, la jeune marque de couture éco-responsable propose donc des modèles uniques. Les chutes de tissus sont récupérées des Maisons de couture mais également de La Réserve des Arts, une association qui récupère les fins de rouleaux et chutes de grandes marques. La dentelle provient quant à elle d’un partenariat avec des fabricants tels que Jean Bracq, Sophie Hallette ou Malhia Kent et enfin, les broderies sont issues d’anciens saris indiens.



« Être membre de The Ethiquette, c’est faire partie d’une communauté et porter un style reconnaissable entre tous. La femme The Ethiquette devient ambassadrice d’une marque valorisante tant par son élégance que par son engagement sociétal. The Ethiquette répond à une tendance de fond du marché et de la mode d’aujourd’hui. »

Elena Feit, Fondatrice et CEO The Ethiquette

La mode en location

Pour The Ethiquette, Elena Feit et Alexia Hanemian ont choisi de procéder par abonnement afin de créer une véritable communauté autour du label. « De nos jours, les femmes ne veulent plus porter plusieurs fois des tenues habillées ou de soirée, ni mettre une grosse somme pour une belle pièce qui va ensuite être abandonnée dans un dressing », analyse Elena Feit. Ces abonnements sont divisés en quatre catégories allant de 1.100 € à 3.400 € par an. Selon la formule, le nombre de pièces par an varie : quatre pour l’abonnement cuivre, huit pour le bronze, douze pour l’argent et seize pour l’or. Un seul look est empruntable à la fois et si la tenue n’est pas achetée, elle est à rendre dans un délai de deux semaines. Les collections auront le même rythme que celui des Fashion Week, Printemps/Eté et Automne/Hiver. Une vingtaine de modèles habillés et uniques seront disponibles pour chacune d’elle.

Les abonnements sont disponibles directement via le site mais également au showroom parisien de la marque, dans le 16ème arrondissement parisien. Elena Feit espère également exporter The Ethiquette à Londres et New York. Pour l’avenir, la jeune fondatrice imagine « une grande maison pour réunir sous un même toit, sous notre marque, le showroom, un restaurant, un salon de thé, où nos membres pourront venir échanger leurs tenues mais aussi faire vraiment partie d’un Club exclusif ».

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici