Actualités Cosmétiques & Parfums

L’Officine Universelle Buly collabore avec le Musée du Louvre

Buly logo

Et si La Baigneuse d’Ingres – et autres consorts artistiques – avaient une odeur ? Un défi qu’a fixé L’Officine Universelle Buly à plusieurs parfumeurs dans le cadre d’une collaboration unique avec le Musée du Louvre.

Buly au Louvre : l’Art et l’Odeur

Buly au Louvre
© L’Officine Universelle Buly

Ouvert début juillet sous la pyramide, le pop-up de 35m2 attire l’oeil. Au sein d’une échoppe reconstituée où le parquet et les dominantes de bleu fané évoque une « galerie d’études artistiques », L’Officine Universelle Buly expose une série de senteurs inédites. Leur particularité ? Toutes sont inspirées d’oeuvres du musée parisien, permettant ainsi de prolonger l’expérience autour d’une sculpture ou d’une peinture.

En exclusivité pour la Maison, Dorothée Piot a ainsi imaginé les effluves de la Conversation dans un parc de Gainsborough, tout comme Delphine Lebeau a donné une nouvelle dimension olfactive au tableau Le Verrou de Fragonard. La Vénus de Milo, quant à elle, évoque des notes de mandarine, de jasmin et d’ambre au parfumeur Jean-Christophe Hérault, alors que La Victoire de Samothrace inspire à Aliénor Massenet des senteurs de tubéreuse, de magnolia et de jasmin soutenues par la myrrhe.



View this post on Instagram

QUAND LE PARFUM SE MELE AU LOUVRE -L’OFFICINE UNIVERSELLE BULY S’INSTALLE AU LOUVRE De juillet à décembre 2019, le Musée du Louvre et l’Officine Universelle Buly proposeront une collection complète de parfums exclusifs en hommage à ses grandes oeuvres. Les collections seront disponibles à la vente au sein d’une élégante alcôve à l’architecture saisissante. UNE DEVISE COMMUNE, UNE EXCEPTION FRANÇAISE Créer le pont unique et flamboyant entre l’art de la parfumerie et l’ingéniosité française, dans le plus grand musée du monde. Depuis 1803, avec audace et précision, l’institution fondée par Jean-Vincent Bully ravit les Parisiens par ses formules novatrices. Récompensé aux Expositions Universelles de 1867 et 1878, le parfumeur du Tout-Paris met à la mode des senteurs inédites : Tubéreuse du Mexique, Héliotrope du Pérou (adulée par Joséphine de Beauharnais) ou encore Makassar aux senteurs épicées. Des parfums intemporels qui trônent encore à notre époque, sur les étagères ciselées de nos nombreuses Officines. Une maison chargée d’Histoire, dans l’antre du plus vaste et somptueux musée du globe, aux 554 731 œuvres. L’expression de deux entités, prônant la grandeur et le rayonnement de la France. LA PEINTURE MISE EN SCÈNE PAR LA SENTEUR L’odorat est l’un des cinq laboratoires de la sensibilité humaine. L’Officine Universelle Buly se propose d’imaginer la signature olfactive de 10 oeuvres magistrales par 10 nez prestigieux. Ces derniers choisissent librement une oeuvre figurant au Musée du Louvre afin d’imaginer son univers olfactif, établir une discussion entre l’œuvre d’un maître et son parfum fantasmé, dans une composition la plus pure possible, faite d’eau et sans alcool. Quel serait le parfum que portait la Joconde lorsqu’elle fut peinte par Léonard de Vinci ? Quelle serait l’odeur de la liberté dans une oeuvre de Delacroix ? Jusqu’où irait l’imagination pour dépeindre en senteurs Mademoiselle Rivière d’Ingres ? @museelouvre

A post shared by Officine Universelle Buly 1803 (@officine_universelle_buly) on

En tout, ce sont huit parfums – tous fabriqués en France et formulés sans alcool -, qui constituent la base de cette collection capsule. Cette dernière, disponible en ligne, décline également ces senteurs sur des cartes postales odorantes, des feuilles de savon, des bougies ou encore des Alabastres, diffuseurs de senteurs sans chaleur ni vapeur…

Avec ce concept original, Ramdane Touhami, co-fondateur de la marque, semble cocher toutes les cases de son approche du retail, dévoilée à l’occasion d’une intervention très remarquée lors du Salon du Luxe Paris 2018 : « Je pense que le retail est finalement assez simple, on peut même le relier à la philosophie shintoïste du « véritable produit » : celui qui décide et/ou développe le produit doit être heureux de sa création ; celui qui vend le produit doit en être sincèrement fier ; et celui qui achète le produit doit en être satisfait. Cette philosophie est valable pour tout. »

Pop-up store L’Officine Universelle Buly x Musée du Louvre – Jusqu’au 06 janvier 2020 – Allée du Grand Louvre, Paris 1er.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici