MENU

The Charming Bird, l’Exception Mécanique de l’année (GPHG 2015)

11 décembre 2015 • Joaillerie & Horlogerie • Solenne

Le modèle Charming bird de la marque Jaquet Droz a remporté le prix de la catégorie « Exception Mécanique » au Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

Jaquet Droz, récompensé au GPHG 2015

L’objectif principal du GPHG est de participer à la promotion de l’horlogerie suisse. Le Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG) honore l’excellence dans le domaine de l’horlogerie et récompense les meilleures créations. Cette année 2015, elle a récompensé la marque Jaquet Droz dans la catégorie Exception Mécanique. Ce prix est décerné aux garde-temps présentant un mécanisme spécial ou un concept original ou exceptionnel. Le modèle Charming Bird a été récompensé pour ses caractéristiques exceptionnelles et uniques ainsi que pour l’automate oiseau-chanteur, devenu depuis une marque de fabrique.

Le fondateur de la maison horlogère, Pierre Jaquet Droz, était passionné de nature et de mécanique. Il était connu pour ses oiseaux automates. Cette marque de fabrique accompagne depuis presque trois siècles les montres Jaquet droz.

the_charming_bird_jaquet_droz_0

jaquet-droz_the_charming_bird-3

The charming Bird, une montre d’exception

La montre The Charming Bird incarne parfaitement la créativité de la marque. Elle résume à elle seule la somptueuse histoire de Jaquet Droz.

Ce garde-temps possède un design très épuré et contemporain. Le cadran se différencie facilement grâce à un magnifique oiseau miniature chantant que l’on retrouve dans le boîtier noir de 47 mm de la montre. Ce dernier est doté d’une glace saphir couronnée d’un dôme.

L’oiseau en question est méticuleusement réalisé par des artisans qui travaillent plus d’une vingtaine d’heures pour chaque création. Les étapes sont nombreuses : la gravure, le plumage,  la tête et la queue nécessitent une délicatesse et une précision particulière. Cet oiseau automate a été conçu sur le principe d’un instrument à vent.

L’oiseau chanteur est l’ADN de la maison. Autrefois, les oiseaux chanteurs de Jaquet Droz devaient être adaptés et miniaturisés pour pouvoir être placés dans les différentes montres. Jaquet Droz a donc développé de nouvelles méthodes comme l’utilisation du carbone pour le piston et le sap

hir pour le tube (le piston sert à pomper l’air, le stocker et produire du son).

Le mécanisme de l’automate fonctionne grâce à la présence de trois cames : la première permet une rotation de l’oiseau, la seconde permet l’ouverture et la fermeture du bec, des ailes et de la queue de l’oiseau, et enfin la troisième came permet de faire varier la note du sifflet.

Les heures et les minutes sont générées par le calibre Jaquet Droz 615, un mouvement mécanique à remontage automatique à 1 barillet. Sa masse oscillante est en platine et peut fonctionner jusqu’à 38 heures.

jaquet_droz_the_charming_bird_workshop

jaquet-droz_the_charming_bird

La montre The charming Bird est disponible en or gris et or rouge en 28 exemplaires chacun.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami