Actualités Cosmétiques & Parfums

Cosmétiques de Luxe : les marques les plus influentes

beaute-luxe-influence

Make-up, soins… Quelles sont les marques disposant du plus fort impact médiatique à l’international selon les experts de l’institut Launchmetrics ?

Power/Beauty : le Top 10

Nars makeup

Après avoir dévoilé les Maisons de couture les plus impactantes au sein de son rapport « Insights 100 », Launchmetrics a également appliqué son algorithme propriétaire, le Media Impact Value (MIV), à une sélection de marques de Beauté présentes sur le créneau du haut-de-gamme. En s’appuyant sur une centaine d’indicateurs quantitatifs et qualitatifs liés aux supports et contenus print, online et médias sociaux, l’institut a en effet pu distinguer les labels disposant du MIV le plus fort sur la période allant du 1er janvier au 31 mai 2019. L’indice est ici exprimé en dollars.

  1. Nars : 180 540 356
  2. Lancôme : 134 370 477
  3. Dior Beauté : 114 008 988
  4. Laura Mercier : 112 901 116
  5. Charlotte Tilbury : 91 395 872
  6. Estée Lauder : 82 161 629
  7. Chanel Beauté : 66 677 143
  8. YSL Beauté : 63 728 617
  9. Tatcha : 66 379 451
  10. Pat McGrath : 61 891 098

Au sein de ce classement figurent ainsi les lignes Beauté de trois Maisons de Mode (Dior, Chanel, Yves Saint Laurent) ainsi que deux marques spécialisées : Lancôme et Estée Lauder.



Ce Top 10 se distingue également par la forte présence de marques créées par des make-up artists à l’image de François Nars, Laura Mercier, Charlotte Tilbury ou encore la newcomer Pat McGrath. Sacrée par le magazine Times comme étant l’une des personnalités les plus influentes de 2019, la maquilleuse britannique a longtemps collaboré avec les Maisons les plus prestigieuses, supervisant régulièrement le lancement de leurs collections de maquillage (Armani, Dolce & Gabbana, Gucci) ; la création d’une marque en nom propre, lancée il y a un peu plus de 18 mois, s’est donc inscrite dans une suite logique saluée par la critique media et appuyée par un brand content puissant et inclusif. Incarnées, ces « marques d’experts » semblent du reste bénéficier d’une certaine crédibilité auprès des key opinions leaders : l’impact médiatique de Laura Mercier emprunte ainsi aux influenceurs à hauteur de… 83% !

On notera également l’impact conséquent des influenceurs (68%) pour la marque Tatcha – une griffe nippo-américaine de soins inspirés du rituel beauté des geishas -, illustrant l’engouement des communautés sociales pour la J-Beauty.

Enfin, on notera la prédominance de l’impact « Media » (publicité et relations presse) de Chanel, corroborant ainsi la stratégie marketing de la Maison mise en place sur le segment de la Mode.

Alors que Michael Jeais, CEO de Launchmetrics, partageait sur la scène du Salon du Luxe Paris que 80% de l’impact social/online/print sur le secteur du Luxe, de la Mode et de la Beauté était généré par la Génération Z et les Millennials, Marc Dubrule, Directeur de la prospective et de l’intelligence L’Oréal Luxe, soulignait quant à lui le fait que « l’aspirationnel Beauté est un trait partagé par la GenZ et les Seniors ». De quoi nourrir des stratégies d’influence tout aussi ciblées… que croisées.

L’intégralité du classement Launchmetrics est à retrouver ici.

Périmètre international – Online Media : 21 millions d’articles par mois ; Social Media : 231 milliards de posts par mois (Twitter, Facebook, Instagram, YouTube) ; Print : 1.1 millions de pages analysées par an ; Influencers : 200K de contenus key opinion leaders ; Entities (Brands, Retailers, …) : 13K de profils.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici