MENU
cuir synderme

Marli crée des cabas en cuir régénéré

9 janvier 2017 • Fashion & Accessoires • Romain

Marli mise sur le cuir synderme pour concevoir ses cabas. Une griffe française prometteuse fraîchement créée par Amélie Prêtre en 2016 qui emploie des travailleurs handicapés. Une véritable leçon de luxe solidaire et écoresponsable.

Marli mise sur le cuir synderme pour ses cabas

Le cuir synderme ou cuir régénéré fait toute l’exception des cabas imaginés par Marli. La Maison créée par Amélie Prêtre en 2016 a bien saisi que les Millennials étaient de plus en plus sensible aux modes de production des articles haut de gamme.

cuir régénéré

marli.fr

La griffe fait régulièrement le tour des brocantes et vide-greniers pour dégoter des créations usagées de haute couture.

Marli recycle ensuite le cuir pour en faire des cabas uniques disponibles en plusieurs tailles. Un cuir synderme qui permet à la styliste d’imaginer des créations aux allures différentes.

En résultent des cabas de luxe solidaire au design vintage. Des produits alliant le style rock à la modernité de l’époque et conçus entièrement à la main.

synderme

marli.fr

Amélie Prêtre avait d’ores et déjà lancé une marque similaire avec l’une de ses amis suédoises. La créatrice avait alors décidé d’abandonner, affectée par les contraintes des modes de production à l’étranger.

Des cabas en cuir régénéré fabriqués par des travailleurs handicapés

Amélie Prêtre persiste toutefois à concevoir des produits haut de gamme en cuir synderme. Elle lance alors Marli en 2016.

La marque commercialise désormais ses créations sur son site e-commerce. Sa fondatrice envisage d’ouvrir des pop-up stores éphémères afin de permettre aux clients de toucher la matière.

cabas synderme

marli.fr

Pour affirmer son engagement dans le luxe solidaire, Marli fait fabriquer ses cabas par des travailleurs à mobilité réduite en partenariat avec un Esat, atelier de travailleurs handicapés aux talents prestigieux en région parisienne.

Pour l’été 2017, Marli envisage de recycler le tissu des transats pour concevoir de nouvelles créations de mode innovantes. Amélie Prêtre continuera de se concentrer principalement sur ses cabas en cuir synderme. Elle sera présente au Who’Next du 20 au 23 janvier afin de développer son réseau de distribution.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami