Actualités Cosmétiques & Parfums

Estée Lauder innove en 3D

estee lauder

Le groupe de cosmétiques Estée Lauder Companies Inc. – détenteur, notamment, de marques telles que La Mer, Frederic Malle, Clinique, Tom Ford ou Bobbi Brown -, a récemment annoncé avoir intégré la technologie 3D à ses processus de fabrication. 

Favoriser l’agilité sur la chaîne de production

C’est au sein de ses propres laboratoires, Whitman – situés à Petersfield, au Royaume Uni -, qu’Estée Lauder Companies initie ses recherches sur l’impression en trois dimensions.

« Si le groupe s’est lancé dans cette technologie pour bénéficier des dernières innovations en matière de manufacture, l’impression 3D nous aide à relever, de façon rapide et efficace, beaucoup plus de challenges que nous n’aurions pu l’imaginer », explique Chris Lee, ingénieur en process au sein du laboratoire.


Prochain événement Journal du luxe


Les bénéfices sont multiples. Faire appel à cette technologie en interne permet notamment à la société de gagner en agilité dans les étapes de conception et de prototypage des produits. Comme le souligne Chris Lee, il est désormais possible de mettre en place des opérations de test & learn en quelques heures, là où des semaines voire des mois de conception étaient nécessaires auparavant. Tout comme la technologie-maison permet de ne plus faire appel à des prestataires extérieurs, limitant ainsi les coûts et les problématiques liées aux transports…

Pour faciliter encore davantage les procédés d’innovation en interne, le centre Whitman envisage également de faire appel à une « machine de distribution 3D« , permettant aux ingénieurs de commander et d’imprimer des pièces individuelles à partir d’un catalogue d’options présenté sous forme d’écran LCD.

Limiter l’impact environnemental

Grâce au procédé d’impression en couche à couche, l’impression 3D permet de limiter l’utilisation de la matière au strict nécessaire, sans avoir à tailler la pièce dans un bloc de matériau plus important. Il limite ainsi les surplus de production et les déchets collatéraux, notamment en matière de packaging.

jo malone
©ELC

Le groupe a profité de cette annonce pour dévoiler les premières utilisations concrètes de cette technologie dans sa gamme de produits. L’alignement des étiquettes sur les bouteilles de 30 ml de parfum de la marque Jo Malone passe ainsi par ce procédé, tout comme le positionnement des pipettes de verre au sein des flacons de l’Advanced Night Repair Recovery Complex, l’un des best-sellers de la marque Estée Lauder.

Mathilde





festival luxeee



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici




Send this to a friend