Sephora mise sur le co-shopping online.

Publié le par Journal du Luxe

Avec Sephora Shopping Party, le multi-marques beauté entend bien « combiner les avantages du shopping en ligne avec ceux d’une virée shopping entre amis ».

Partage, recommandations et conversion.

S’il est un usage retail qui pourrait tirer son épingle du jeu à l’issue des épisodes de confinement et de la distanciation sociale, c’est bien le co-shopping. Très populaire en Asie, le procédé consiste à réunir un groupe d’ami(e)s online afin de naviguer, ensemble, sur un site web et d’échanger sur les produits sélectionnés par les uns et les autres.

« Cette initiative constitue un moyen de lutter contrer la solitude online » souligne Marie Dollé, fondatrice de la newsletter In Bed with Tech. « Si l’Occident attend toujours un alter-ego à la licorne chinoise Pinduoduo, certaines expériences d’achat en groupe émergent comme Moonship et PowerBuy » précise t-elle tout en évoquant le développement des chats en C2C ou encore du co-browsing vidéo qui permet notamment aux marques de suivre en temps réel le parcours online des consommateurs afin de les guider dans l’acte d’achat.

Les recommandations d’inconnus ou de proches.

Avec Sephora Shopping Party, les internautes ont ainsi la possibilité de bénéficier de recommandations et de conseils de part de la communauté de la marque via un onglet dédié, ou de créer leur propre groupe en invitant leurs amis via une recherche parmi les membres de Sephora ou un partage d’URL.

sephora co shopping

Pour dynamiser le feed, les produits taggués comme favoris sont directement synchronisés dans la conversation afin d’alimenter le débat.

sephora co shopping party

Si Sephora Shopping Party se veut encourager le partage d’expériences autour d’un point de rencontre retail virtuel, il répond également à des ambitions stratégiques claires. « Exits les partages de liens et captures d’écran par message ! » indique la plateforme dans son pitch de présentation. Car en rapatriant les conversations sur son interface en owned media, Sephora entend bien limiter les pratiques dites dark social comprendre, le partages non maitrisés de contenus liés à la marque. L’occasion de récolter de précieux insights – de popularité, d’appréciation… – autour de son offre.

Crédit visuels : ©Sephora

Beauté

Newsletter

L’essentiel de l’actu luxe

Un condensé 100% luxe, à découvrir chaque mardi dans votre boîte mail. Vous allez adorer nous lire !