Fashion & Accessoires

Les défilés de mode en voie de disparition ?

Les défilés de mode seront-ils amenés à disparaître à l’avenir ? Quelques Maisons s’essayent d’ores et déjà à présenter leurs créations de manière différente. Une tendance remarquée lors de la Fashion Week de New York 2017.

La fin prochaine des défilés de mode ?

Peut-on imaginer l’univers de la mode sans défilé ? Certains créateurs pencheraient apparemment pour un « oui ». Zac Posen, célèbre créateur américain a su se faire remarquer dans ce cadre à la Fashion Week de New York 2017.

Ce dernier a cette année laissé les podiums de côté pour se consacrer à une simple exposition de ses créations. Zac Posen a en effet choisi de présenter sa nouvelle collection par le biais d’une exposition de photographies XXL.

Les visiteurs de la Fashion Week de New York pouvaient alors admirer le travail du créateur américain au sein d’un espace nu, avec une exposition qui ressemblait fortement à un vernissage.


Publicité


expo zac posen
Zac Posen

« J’aime l’idée qu’on puisse se tenir devant une image et discuter de ce qu’on voit », a expliqué Zac Posen à l’AFP pour justifier se son choix novateur. « Lors d’un défilé, on ne parle pas. La mode et la beauté doivent être un dialogue », a-t-il ajouté.

L’alternative des expositions photos et de la réalité virtuelle

Zac Posen avait auparavant été imité par d’autres créateurs prestigieux à l’instar de Rag and Bone ou de Marcus Wainwright. Ce dernier avait en revanche justifié son choix sous forme de contestation politique.

exposition mode
Exposition Rag and Bone

« Je me suis réveillé après l’élection (de Donald Trump), et je me suis dit qu’on ne pouvait pas faire de défilé. Je ne savais pas pourquoi, mais ça paraissait juste une mauvaise idée », a indiqué Marcus Wainwright.

Initiés par Lucy Duff-Gordon au début du XXème siècle, les défilés tendraient-ils bientôt à disparaître ? L’utilisation croissante des nouvelles technologies par les Maisons de mode permet d’imaginer d’autres alternatives à ce type d’évènement très coûteux. Pour exemple, un défilé organisé par Alexander McQueen nécessite près d’un million de dollars d’investissement à la marque de mode.

Ilaria Niccolini, fondatrice de FTL Moda, présente chaque année les créations de nombreux couturiers à New York. Dernièrement, elle a collaboré avec Samsung pour offrir la possibilité de visualiser des collections en réalité virtuelle.

Ilaria Niccolini nous invitait alors à nous munir d’un casque de réalité augmentée afin de visualiser un film mettant en scène des mannequins défilant dans une grande villa de Brescia.

Romain


conference luxe paris


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend