Actualités Automobiles & Moteurs

Lawrence Stroll prend les rênes d’Aston Martin. 

logo aston martin

Aston Martin s’apprête à se relancer grâce à la nomination de Lawrence Stroll, son premier actionnaire, en tant que président exécutif.

Un pari sur les courses automobiles et les SUV

Lawrence Stroll a été officiellement nommé président exécutif d’Aston Martin en prenant ses fonctions ce lundi 20 avril 2020. Alors qu’il s’était déjà offert 16,7 % du capital le 31 janvier 2020 pour 595 millions d’euros, il a pris une seconde participation l’amenant à 25 % du capital.

L’entrepreneur et investisseur canadien était déjà propriétaire de l’écurie de F1 Racing Point et de la marque Tommy Hilfiger. Il souhaite ainsi porter les efforts du constructeur automobile britannique sur la Formule 1, qui prendra le relais de Racing Point sous le nom « Aston Martin Racing ». L’accent sera également porté sur la réussite du lancement du SUV DBX; l’occasion pour Aston Martin de se relancer après avoir vu l’action tomber à 69 € alors qu’elle valait 626 € en 2018.

Toto Wolff, directeur et actionnaire de l’écurie F1 Mercedes-AMG a également réalisé un investissement financier en achetant un peu moins de 1% des parts d’Aston Martin pour un montant d’environ 42 millions d’euros. 

À l’instar de toute l’industrie automobile, le constructeur britannique a mis à l’arrêt depuis le 20 mars ses sites de Gaydon et St Althan. Lors de la reprise prochaine des activités, Lawrence Stroll souhaite que la priorité soit donnée au SUV DBX, le premier de la marque, dont le constructeur dispose déjà de 2 500 commandes fermes. Lawrence Stroll envisage également de réduire le rythme de production des voitures de sport afin de s’adapter à la baisse des demandes. 

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici