MENU
parfum luxe

Changement de formules pour les parfums de luxe

28 août 2014 • Cosmétiques & Parfums • laurence

Le Comité Scientifique Européen de Sécurité des Consommateurs a récemment dénoncé l’utilisation d’éléments allergènes dans la composition des parfums et plus spécifiquement des parfums de luxe. Suite à un éventuel projet de réglementation, les grandes maisons pourraient être amenées à modifier les formules de certaines de leurs fragrances emblématiques.

 

Des composants allergènes dans les parfums de luxe

La CSSC (Comité Scientifique Européen de Sécurité des Consommateurs) dénonce l’utilisation de composants allergènes dans un grand nombre de parfums de luxe. Le chloroatranol ou l’atranol font, entre autres, partie des molécules incriminées par le comité. A ce jour, seuls 2% de la population européenne serait sujette à des allergies liées à ce type d’éléments, néanmoins 90% des parfums de luxe actuellement mis en vente sur le marché en contiendraient.

La réforme envisagée par l’institution contraindrait les grandes maisons de parfumerie à revoir la composition de leurs produits phares afin de supprimer ces molécules. Certaines des fragrances concernées, commercialisées depuis le siècle dernier, sont aujourd’hui devenues iconiques. Les nez les plus expérimentés devraient ainsi reproduire les effluves si reconnaissables de ces sillages, tout utilisant de nouveaux composants.

Stephen Willer, évoluant au sein de l’International Fragrance Association, explique néanmoins que ces modifications n’auront pas d’impacts sur les consommateurs, les différences de senteurs étant trop infimes pour être décelées par des amateurs.

 

parfum allergie

 

Règlementation des parfums de luxe

Si le projet de réforme est appliqué, les grandes maisons de parfumerie bénéficieraient d’un délai de deux ans pour retravailler leurs fragrances en supprimant toutes molécules allergènes. Les réseaux de vente quant à eux, disposeraient d’un laps de temps de cinq ans pour venir à bout de leurs stocks.

Par ailleurs, les ingrédients entrant dans la composition  des sillages devraient être affichés sur l’étiquette. Si l’intégralité des formules ne sera pas révélée, préservant ainsi les secrets de fabrique d’effluves presque centenaires, un processus indicatif devrait cependant être mis en place afin d’aiguiller les clients dans leur achat et de préserver leur santé.

 

Le projet de réglementation de la composition des parfums devrait être publié par la CSSC entre octobre et décembre.

Recherches d'internautes:

  • composant parfum de luxe
  • parfum luxe

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami