Actualités Fashion & Accessoires

Louis Vuitton lance son exposition See LV à Wuhan.

See LV

La maison de luxe a désigné la ville de Wuhan comme première étape de son exposition itinérante en Chine. Un choix aussi symbolique que stratégique.

See LV, l’opération séduction.

Exposition Vuitton Wuhan
©Louis Vuitton

Un patrimoine historique et culturel riche, doublé de la puissance de l’une des plus grandes villes de Chine. Tels sont les principaux arguments avancés par Louis Vuitton pour annoncer le choix de Wuhan – capitale de la province de Hubei – comme lieu de lancement de sa nouvelle exposition See LV.

Présenté jusqu’au 6 décembre, cet événement de marque s’inscrit comme une rétrospective des 160 ans de la griffe parisienne. Entre présentation des savoir-faire historiques, innovations technologiques et collaborations – dont un focus sur les récentes réinterprétations du sac Arty Capucines -, l’initiative entend bien mettre en lumière l’héritage, l’authenticité et la pertinence de la marque. Mais si l’opération s’adresse aux aficionados, elle entend également toucher un public plus large : ouverte en accès libre au coeur du centre commercial Wuhan-Wuhan International Plaza, See LV mise sur la visibilité et le recrutement de nouvelles cibles, loin de l’univers feutré des boutiques de la maison.

Vuitton à Wuhan, l’illustration d’une nouvelle conquête chinoise.

En optant pour Wuhan, Louis Vuitton envoie un message fort, la ville étant considérée comme l’épicentre de l’épidémie de Covid-19 qui affecte la sphère internationale depuis plusieurs mois. Symbole de la confiance de la maison envers le marché chinois, cette décision vient conforter des perspectives dynamiques alors que la part du marché du luxe en Chine devrait progresser de +20 à +30% d’ici la fin de l’année. Une dynamique qui fait écho aux derniers résultats du groupe LVMH qui a vu son activité sur la zone Asie renouer avec la croissance sur le troisième trimestre 2020.

Avec le ralentissement plus que conséquent des flux internationaux et la fermeture sporadique de points de vente physiques, les stratégies retail se concentrent donc sur l’online et la re-localisation via de nouveaux maillages territoriaux. « Ces 15 dernières années, nous avons principalement organisé nos événements à Pékin et à Shanghai. Il est temps de donner de l’importance à d’autres villes stratégiques » expliquait récemment Emmanuelle Boutet, Vice Présidente de la Communication de Louis Vuitton Chine, au media Jing Daily. « La seconde phase de notre développement en Chine mise sur la régionalisation et la connexion avec différentes cultures régionales » poursuit-elle alors que l’exposition See LV de Wuhan a développé plusieurs programmes d’influence avec des ambassadeurs liés à la ville, notamment via le réseau social WeChat. Natif de Wuhan, l’artiste contemporain He An a également été invité à présenter l’une de ses installations lumineuses.

©Louis Vuitton

Avant même les prémices de la crise sanitaire, plusieurs études s’accordaient déjà à démontrer que, d’ici 2025, la moitié des consommateurs chinois réaliseraient leurs achats de produits de luxe à l’intérieur de leurs frontières ; une tendance que la situation actuelle devrait encore accélérer.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici


Choix de consentement - Cookies