Joaillerie & Horlogerie

Swatch veut concurrencer Apple sur le marché des montres connectées

swatch group montre connectée

Swatch Group souhaite s’affirmer sur le marché des montres connectées. Le groupe suisse propriétaire de Longines, Omega et Tissot compte bien concurrencer les pionniers du secteur : Apple et Google.

Swatch vise à créer son propre système d’exploitation pour montres connectées

Malgré deux montres connectées lancées sans succès sur le marché digital, Swatch Group ne compte pas lâcher l’affaire.

L’entité compte bien concurrencer Apple, Google et Samsung sur le marché des montres connectées. Pour ce faire, le groupe suisse entend créer son propre système d’exploitation miniaturisé Swiss Made.

Un concept simple d’usage et compatible avec les systèmes standards. « Cela fait trois ans que nous y travaillons. Pour les objets connectés, nous ne sommes qu’au début du marathon », a indiqué Nick Hayek, directeur général du groupe aux Echos.


Publicité


tissotwatches.com

Un projet mené en collaboration avec le Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM). Il devrait voir le jour, si tout se passe bien, à l’horizon 2018. Swatch Group annoncera alors le lancement d’une montre connectée de la marque Tissot.

Swatch Group investit dans les nouvelles technologies pour relancer sa croissance

Swatch Group connaît des temps difficiles. Le groupe suisse a en effet essuyé une année noire en 2016. Son chiffre d’affaires a en effet reculé de 10,8%, à hauteur de 7,5 milliards de francs suisses.

tissot connectée
tissotwatches.com

Swatch a donc intérêt à viser de nouveaux marchés pour relancer sa croissance économique. Celui des montres connectées semble le plus approprié. D’autres grands groupes de luxe l’ont bien compris. LVMH tend désormais à renouveler d’année en année la collection de montres connectées de Hublot.

Une innovation avec la plus petite puce Bluetooth au monde

Si les ventes de montres connectées de Swatch Group ne sont pas encore très convaincantes, le géant horloger est d’ores et déjà parvenu à mettre au point une innovation de taille.

Ses ingénieurs ont en effet dévoilé la plus petite puce Bluetooth du marché. Une innovation qui se démarque par sa faible consommation d’énergie, ce qui permettra d’augmenter l’autonomie de ses montres connectées à l’avenir.

Le groupe suisse poursuivra dans cette lignée en investissant aux alentours de 562 millions d’euros pour ses montres connectées en 2017.

Recherches d'internautes:

  • hublot connecté
  • photo de yacht de luxe
  • Groupe Samsung
  • liste de marque de luxe dans le monde 2017
Romain


conference luxe paris




Send this to a friend