Automobiles & Moteurs

Yamaha V-Max : une moto sublimée par Hermès vendue aux enchères

Inédite, la Yamaha V-Max ne bénéficie pas seulement d’une motorisation surpuissante. Elle se pare d’un habillage prestigieux réalisé par le maître de la sellerie : Hermès. Une moto hors du commun mise en vente aux enchères, ce lundi 20 novembre.

yamaha vmax hermesLa V-Max séduit le marché français

Sortie dans les années 1980, la V-Max au style hors du commun résiste à tous les temps et en fait rêver plus d’un. Les lignes de la moto ont été réalisées par John Reed et l’objectif était au départ de s’imposer sur les marché US et Japonais. Depuis la sortie de la première série en 1984, son succès reste entier et son look indémodable. On aime le bruit harmonieux de son moteur V4 de 1 200 cm3 et ses 104 chevaux. 

Si aucune sortie n’était prévue au départ pour la France, la moto a tout de même largement parcouru nos routes, grâce à Jean-Claude Olivier, le fondateur de Yamaha Motor France. L’homme a su convaincre la maison mère japonaise d’écouler quelques modèles sur l’hexagone. Ainsi, 10 exemplaires du fameux modèle furent homologués et remis aux “stars” les plus réputées pour des balades bien visibles sur le bitume de Saint-Tropez. Grâce à ce coup de publicité ingénieux, la V-Max s’est imposée en France, qui reste toujours le deuxième plus gros acheteur après les États-Unis.

yamaha vmax hermes

Une vente pour rendre hommage à Jean-Claude Olivier

Pour remercier Jean-Claude Olivier de son investissement personnel dans l’importation de cette machine sur le sol français, “Yamaha Motor France”, décide de lui offrir en cadeau une V-Max tout à fait originale. Il s’agit d’une 2e version, sortie en 2008 avec moteur V4 de 1 700 cm³ pouvant développer jusqu’à 200 chevaux lorsqu’il est débridéLa maison française Hermès a sublimé cette motorisation en inventant un habillage unique en son genre. 


Publicité


De nombreux éléments sont recouverts en cuir de buffle skipper, à la fois très robuste et très élégant. Des rétroviseurs sont conçus tout spécialement pour démarquer ce modèle d’exception des autres modèles de série. À cela s’ajoute un casque jet Arai qui est également couvert de cuir.
Le modèle donné à Jean-Claude Olivier fut créé en seulement 5 exemplaires. Pour rendre hommage à l’homme qui nous a quittés en 2013, Artcurial a décidé de vendre aux enchères sa moto V-Max. Si le coût d’origine en 2010 était d’environ 45 000 euros, cette fois, son tarif de base est fixé à 30 000 euros, mais pourrait bien dépasser les 50 000 euros. La raison est simple : la moto collector ne compte que 1 146 km au compteur et sa parure Hermès est parfaitement préservée. 

Catherine





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend