Actualités Joaillerie & Horlogerie

Courbet x Lunu : la première collaboration de paiement par crypto-monnaie pour une marque de joaillerie.

courbet

La maison de joaillerie écologique Courbet annonce son partenariat avec Lunu, start-up spécialisée dans les solutions de paiement par crypto-monnaie.

Démocratiser l’usage des monnaies virtuelles.

Le terminal de paiement par crypto-monnaie Lunu.
©Courbet

À travers le monde, 101 millions de personnes détiennent des crypto-monnaies affirme Lunu, entreprise allemande de crypto-paiement. Bitcoin, Ethereum, Litecoin ou encore Ripple : même si le grand public connaît bien la première – qui a notamment séduit la manufacture Hublot -, il existe une multitude d’autres devises.

Mais alors qu’elles font partie intégrante du capital financier, leur utilisation au quotidien reste à la marge. Afin de faciliter ce type de transaction, Lunu a développé un terminal de paiement fonctionnant avec tous les types de wallets (crypto-portefeuilles). Pour payer, il suffit alors de scanner le QR code de l’achat avec son wallet, depuis son téléphone, sur le terminal Lunu. Ultra rapide, la transaction s’opère en quelques secondes.

Courbet x Lunu : tech et savoir-faire.

Pour Manuel Mallen, président et fondateur de Courbet, “c’est le contraste entre la technologie et le savoir-faire qui fonctionne” : autant de valeurs chères à la maison, spécialisée dans la joaillerie durable, et à ses consommateurs. « L’univers de la maison Courbet est celui du luxe, mais aussi de la disruption, souligne t-il. Après avoir inauguré l’emploi de diamants de synthèse et de l’or recyclé, nous sommes fiers de nous positionner à la prochaine frontière technologique que représentent les paiements en crypto-monnaies. » Avec cette initiative, Courbet confirme également le renforcement de ses ambitions de développement à l’international, quelques mois après avoir réalisé une levée de fonds de huit millions d’euros destinée, notamment, à servir cet objectif.

À noter que Lunu n’impose pas son propre taux de change pour la conversion des crypto-monnaies en monnaies fiduciaires lors des opérations de vente. Les frais de transaction sont quant à eux de 1% « contre des commissions de 1,5 à 3% prélevées par les services de paiement traditionnels » souligne la start-up.

Alors que l’instantanéité de la transaction permet au marques partenaires d’éviter les décalages de trésorerie, le client, de son côté, ne paye pas de commissions lors de la transaction.

Manuel Mallen, fondateur de Courbet et Vadim Grigoryan, directeur marketing de Lunu.
©Courbet

Les règlements en crypto-monnaies seront prochainement déployés dans les points de vente physiques Courbet via les TPE (terminaux de paiement) Lunu ainsi que sur l’e-shop de la marque, grâce à un widget dédié.

Crédit à la une :  ©Courbet

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici