FacebookGoogleInstagramLinkedInPinterestTumblrTwitterViadeoVimeoYouTube

5 tendances Beauty Tech repérées lors du Global Beauty Tech Forum.

Publié le par Journal du Luxe

Le 6 mai dernier, Perfect Corp., entreprise leader de Beauty Tech en Réalité Augmentée (RA) et en Intelligence Artificielle (IA), organisait la seconde édition parisienne du Global Beauty Tech Forumen partenariat avec le Journal du Luxe. À l’honneur : une sélection d’experts du digital ayant délibérément choisi de miser sur la beauty tech pour améliorer l’expérience client. Focus sur 5 grandes tendances à suivre de près.

Tendance #1 : le maquillage virtuel est devenu un « must-have ».

Dès la keynote d’ouverture de Perfect Corp., il apparaît que le maquillage virtuel est devenu un incontournable pour les marques de beauté, avec des chiffres sans appel communiqués par des marques partenaires : Estée Lauder confie avoir multiplié son taux de conversion par 2,5 grâce aux essais virtuels de maquillage en magasin tandis qu’e.l.f partage une croissance de 200% des conversions sur son site web.

Au-delà de ces chiffres, Etienne Bégué, CDO pour Make up For Ever explique que la Beauty Tech permet à la marque de libérer le client de certaines contraintes de l’achat en ligne (aide à la prise de décision grâce à l’IA, pas besoin de se démaquiller…) et de l’accompagner dans sa découverte des produits.

Tendance #2 : la beauté en réalité augmentée devient indispensable sur les réseaux sociaux.

Parmi les intervenants, Pierre-Emmanuel Ster, Global Account Executive Luxury chez Google, a présenté l’essai virtuel de maquillage désormais accessible sur YouTube Ads. Un bouton « essayer virtuellement » disponible sur les campagnes partenaires permet aujourd’hui d’essayer du rouge à lèvres et des fards à paupières. Il a également partagé la nouvelle fonctionnalité d’essai virtuel qui existe dorénavant au sein de Google Search. « Sur ces canaux traditionnellement peu interactifs, nous avançons avec les marques pour expliquer ces nouvelles expériences, et les taux d’engagement nous montrent que cela fonctionne très très bien ! »

Geoffrey Perez, Global Head of Luxury chez Snap inc., venait quant à lui confirmer le partenariat annoncé en décembre dernier avec Perfect Corp. dans le but d’étendre les expériences de réalité augmentée à la communauté Snapchat sans ressources ou efforts supplémentaires. Il a notamment indiqué : « Sur Snapchat, nous avons une communauté de 75 millions d’utilisateurs qui parlent de beauté tous les jours et, pour nous, la réalité augmentée doit être accessible à toutes les marques, même les indies ».

Tendance #3 : à l’heure du no-canal, la Beauty Tech permet des expériences omnicanales.

Que ce soit sur le site web de la marque, sur une app, sur les sites des partenaires retailers, sur les points de vente, sur les réseaux sociaux, et même depuis peu de temps en masterclass ou en consultation vidéo 1to1, le maquillage virtuel est un accélérateur d’émotions, et permet une expérience personnalisée. Chanel et Make up For Ever ont apporté des exemples concrets. Chanel vient de lancer Lipscanner, une application iOS qui permet de scanner n’importe quelle couleur puis d’essayer sur soi le rouge à lèvres assorti dans la collection de la marque. 

Enrichir la relation partout où est le client sans jamais être intrusif pour lui est l’une des clés du succès de l’intégration de la beauty tech au sein du parcours client pour Etienne Bégué, CDO pour Make up For Ever.

Tendance #4 : l’intelligence artificielle se développe sur la Skin Tech avec des diagnostics plus précis et des simulations prédictives.

tendances beauty tech perfect corp

Sylvain Delteil, AVP Business Development pour Perfect Corp a expliqué que les diagnostics en IA sont capables de détecter de plus en plus de problèmes cutanés grâce au Deep Learning. Si boutons, rougeurs, rides, brillances, problèmes de texture ou d’hydratation, cernes et acné faisaient déjà partie des problématiques détectables par le diagnostic de peau en IA de Perfect Corp, l’expert annonce de nouvelles analyses possibles sur les poches sous les yeux, les paupières tombantes, le manque de fermeté, les pores visibles ainsi que le niveau de radiance.

En termes de développements futurs, selon lui, l’avenir de la Skin Tech réside dans les simulations prédictives : « Si je m’applique une routine de soin pendant X semaines, quel sera le résultat sur ma peau ? Très prochainement, les solutions technologiques de Perfect Corp. seront en mesure de simuler le résultat sur les cernes, le grain de peau et les rougeurs. De plus, les hommes ne seront pas en reste puisqu’il leur sera bientôt possible de se visualiser avec ou sans barbe, par exemple. »

Tendance #5 : technologie et humain sont indissociables.

On a tendance à croire que la technologie signe la fin de la relation humaine. Jolimoi, jeune marque française revendiquant le Social Beauty Business, tend à convaincre du contraire en présentant son équipe de stylistes beauté qui s’appuient sur un algorithme d’IA pour proposer des recommandations réellement personnalisées et non biaisées à leur clientèle. Mathilde Lemée, co-fondatrice et CTO de Jolimoi explique : « La technologie est au cœur de l’expérience Jolimoi. Nous avons développé des algorithmes en IA afin d’aider nos 1.200 stylistes beauté à recommander les produits les plus adaptés aux clients. […] C’est le Beauty Affinity ; il permet d’outiller la styliste. »

De même, Etienne Bégué a expliqué qu’il n’était pas question que les essais virtuels deviennent concurrents des Makeup Artists Make up for Ever. Au contraire : pour la marque, la technologie doit venir au service des maquilleurs présents dans les points de vente. Pour cela, chaque outil et chaque étape de développement a été paramétré avec ces derniers afin d’obtenir leur adhésion et de s’assurer de l’utilité pour eux et pour les clients. Les nouvelles solutions de live-streaming, de masterclass ou de consultation vidéo 1to1 intégrant du maquillage virtuel interactif en sont d’ailleurs les exemples parfaits. De l’émotion et du lien humain retrouvés grâce à la technologie bien maitrisée et surtout bien intégrée dans le parcours client !

essai virtuel perfect corp
Démo live d’essai virtuel de boucles d’oreilles

Enfin, s’il ne s’agit pas de Beauté à proprement parler, Perfect Corp. a démontré que les savoir-faire technologiques de beauty tech peuvent s’étendre bien au-delà de la Beauté en proposant une démonstration en live de deux nouveaux services pour l’essai virtuel de lunettes et de bijoux. Si les essais virtuels de lunettes existaient déjà, la particularité de l’offre de Perfect Corp est la simplicité de mise en œuvre pour les marques utilisateurs puisque seules trois photos suffisent. Quant aux bijoux, la précision de la technologie Perfect Corp laisse entrevoir une nouvelle ère pour la joaillerie et les accessoires.

Ainsi la beauty tech enrichit peu à peu tous les parcours clients et permet une personnalisation expérientielle présentée comme « le graal de la GenZ » selon la conclusion d’Eric Briones, Directeur de publication du Journal du Luxe. A suivre de près…

Les vidéos en replay du Global Beauty Tech Forum sont disponibles ici.

Contact Presse Perfect Corp. Europe : Jessica Thiant via contact_pr_fr@perfectcorp.com

Article partenaire.

Beauté