FacebookGoogleInstagramLinkedInPinterestTumblrTwitterViadeoVimeoYouTube
Balenciaga

Chronique

À la rencontre de l'ironie anti-digitale de Balenciaga.

Publié le par

2021 marque la volonté du luxe d'imposer sa vision du digital, parfois même en allant contre le bruit des réseaux sociaux, de Chloé à Bottega Veneta. Aujourd'hui, c'est au tour de Balenciaga de porter un regard ironique sur ces prisons mentales que peuvent représenter les nouveaux mondes virtuels (VR).

La campagne Balenciaga Jersey Fall 2021.

La campagne Balenciaga Jersey Fall 2021 a été shootée par Daniel Roché et capture des gamers de tous les âges, enfermés dans leurs explorations des mondes VR. Ironie publicitaire : il s'agit de la première campagne VR en deux dimensions...

  • Ironie des postures ridicules des modèles ; ces derniers sont comme retombés en enfance - un sentiment appuyé par la mise à l'honneur de personnages tels que Hulk sur les sweats de la collection - véhiculant un sentiment de perte de repères spatio-temporels.
balenciaga fall 2021
©Balenciaga
  • Ironie des messages portés par les vêtements, avec cette délicieuse catchline apposée sur un hoodie : "Hi my name is ___ If I am lost take me to the Balenciaga store".
balenciaga vr
©Balenciaga
  • Ironie anti-digitale toujours : la marque étant à l'avant-garde digitale, elle dévoilait il y a quelques semaines son film/jeu Balenciaga Fall 21 Campaign... réalisé par le mythique studio de jeux vidéo Quantic Dream.

Dernier atout de cette campagne : elle sert remarquablement la mise en avant du produit, bien servie par le dogme de la mise en page Balenciaga.

Balenciaga

Chronique

©Balenciaga

Mode

Newsletter

L’essentiel de l’actu luxe

Un condensé 100% luxe, à découvrir chaque mardi dans votre boîte mail. Vous allez adorer nous lire !