Actualités Joaillerie & Horlogerie

Goossens ouvre une galerie à Paris.

Goossens paris galerie

On connaissait déjà la prestigieuse boutique du 416 rue Saint Honoré, dédiée aux collections bijoutières de la maison d’orfèvrerie. Il faudra désormais compter, à quelques mètres de là, sur un nouvel espace consacré aux savoir-faire de la marque.

Goossens et les arts décoratifs.

L’adresse a quelque chose de symbolique. Alors que plusieurs bijoux créés par Goossens pour Gabrielle Chanel s’exposent actuellement au Musée Galliera, l’orfèvre s’installe ces jours-ci au 20 rue Cambon, à deux pas du siège de la griffe au double C. Et le clin d’oeil se veut encore plus significatif lorsque l’on sait que la marque d’artisanat – fondée dans les années 50 – appartient depuis une quinzaine d’année à Paraffection, filiale de Chanel dédiée à la valorisation des métiers d’art.

Pour présenter ce nouvel espace de 45m2, mi-showroom, mi-point de vente, Goossens s’est associé aux galeries Maison Rapin dont le fondateur, Philippe Rapin, a au fil des années développé une fine expertise du travail de Robert Goossens. Ici, les bijoux laissent place à un autre secteur dans lequel l’orfèvre illustre ses savoir-faire : les arts décoratifs.



Métal martelé, pièces recouvertes d’or fin, incrustation de cristaux… Au sein de cette galerie – qui mêle pièces contemporaines et créations vintage sélectionnées par la Maison Rapin -, les lignes et les techniques utilisées pour les chandeliers, les lustres, les lampes à poser ou encore les miroirs répondent à celles des bijoux. Un dialogue au nom d’une seule et même signature, iconique.

Crédit à la Une : ©Goossens

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici