Actualités Fashion & Accessoires

Kering va ouvrir son propre atelier de broderie en Inde.

LOGO Kering

Le groupe Kering renforce sa démarche durable en ouvrant un nouvel atelier en Inde avec l’ambition d’améliorer les conditions de travail sur sa chaîne d’approvisionnement

La broderie de luxe made in India

Kering – dont les maisons Gucci, Saint Laurent ou encore Balenciaga vont produire des masques chirurgicaux pour lutter contre la propagation du COVID-19 – poursuit ses efforts pour améliorer sa traçabilité et sa chaîne d’approvisionnement. Le groupe français a ainsi déclaré vouloir réinternaliser une partie importante du travail de broderie faite à la main pour ses marques en ouvrant un nouvel atelier.

En effet, depuis les années 1980, nombre de marques ont externalisé une grande partie de cette activité en Inde. « L’Inde est un centre d’excellence pour la broderie à la main, avec une tradition ancestrale de cette technique et des artisans très qualifiés. La plupart des marques de luxe dans le monde s’appuient sur le savoir-faire indien pour la broderie à la main », explique la société dans un communiqué. Parmi les créations réalisées à Mumbai, les collections d’Alessandro Michele pour Gucci. « L’objectif n’est pas de couvrir 100% du travail de broderie à la main requis par les marques du groupe, mais plutôt d’acquérir une connaissance directe et concrète de cette activité – à la fois d’un point de vue commercial et technique – et ainsi, de pouvoir mieux collaborer avec les fournisseurs externes, en particulier en termes de conditions de travail, de salaires, de prix et d’engagements contractuels ».



Le groupe dirigé par François-Henri Pinault souhaite ainsi améliorer sa traçabilité au sein de sa chaîne d’approvisionnement, en particulier dans des petites parties de la production telles que les techniques d’ornementation. L’entreprise a déclaré vouloir s’établir en propre sur place afin de « mieux contrôler les conditions de travail, les salaires, la santé et la sécurité ».

Le conglomérat du luxe, qui a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 15 milliards d’euros en 2019, avait notamment signé en 2016 le pacte Utthan aux côtés de LVMH, Burberry et Mulberry visant à améliorer la sécurité des usines dans la ville de Mumbai, le coeur de l’industrie indienne de la broderie.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici