Actualités Fashion & Accessoires

La lettre ouverte du CEO de Gucci.

Gucci logo

Dans une série de posts signés de son nom, Marco Bizzarri, Président et Chief Executive Officer de la Maison de Luxe Gucci, a partagé ses convictions environnementales et lancé un appel.

« J’adresse un défi aux CEOs… »

On savait Gucci engagé en matière d’environnement depuis le lancement de sa plateforme Gucci Equilibrium, sa contribution au Fashion Fact ou encore sa récente annonce en matière de neutralité carbone dans le giron de son Groupe parent, Kering.

En publiant une lettre ouverte sur le site et les réseaux sociaux officiels de Gucci, son dirigeant Marco Bizzarri vient donner une ampleur incarnée à ce parti-pris durable.



« J’adresse un défi aux CEOs de tous les secteurs, celui de se réunir et de s’engager en faveur de la neutralité carbone sur l’intégralité de leur chaine de production. La science nous démontre que nos objectifs de réduction à long terme ne sont pas suffisants et qu’il faut réagir dès maintenant. Alors que nos entreprises se concentrent sur l’atteinte d’objectifs dans les prochaines décennies, la majorité de nos émissions de gaz à effet de serre sont toujours générées, chaque année, par nos chaines de production. Nous devons tous immédiatement en assumer la responsabilité et traduire ces émissions dans des actions de protection de la biodiversité et des forêts les plus fragiles de notre planète.

Les solutions naturelles représentent 30% de la solution climatique. Cependant, à moins qu’être traduites dans des actions immédiates et efficaces, celles ci ne vont cesser de diminuer au rythme de l’écosystème et des forêts (…). L’engagement collectif est nécessaire dès à présent pour créer un futur où la nature pourra être rétablie et protégée.

En tant que CEOs, nous devons assumer la responsabilité de la totalité des émissions de GES générées par nos business. L’ampleur de ces dernières réside dans nos chaines de production et nous n’avons pas le temps d’attendre (…). Nous devons agir de façon urgente pour aborder le problème de toutes les façons possible et ne plus nous concentrer uniquement sur nos objectifs climatiques dans les années à venir. »

Cette lettre fait directement suite à la prise de parole de Marco Bizzarri lors de la dernière Climate Week de New York, ainsi qu’à une interview donnée durant la conférence Dreamforce qui se tient ces jours-ci à San Francisco. L’intégralité du texte est à retrouver ici.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici