Actualités Joaillerie & Horlogerie

LVMH révise son offre de rachat du joaillier Tiffany & Co.

Tiffany & co

Achètera, achètera pas ? Moins d’un mois après avoir annoncé publiquement son intérêt pour le joaillier américain Tiffany & Co, LVMH met à jour son offre de rachat.

Une rallonge d’un million de dollars.

« À la suite des récentes rumeurs de marché, le Groupe LVMH confirme qu’il a engagé des discussions préliminaires concernant une éventuelle opération avec Tiffany. Il n’y a aucune certitude à ce stade que ces discussions puissent aboutir à un accord » partageait le géant du Luxe il y a trois semaines dans un bref communiqué, confirmant ainsi les rumeurs qui circulaient depuis plusieurs jours.

Après une première proposition effectuée mi-octobre à hauteur de 14,5 milliards de dollars et rejetée par Tiffany & Co pour cause de « sous-estimation », les discussions auraient amené le groupe de Bernard Arnault à réviser sa proposition à la hausse. Selon des informations obtenues par l’Agence France Presse, LVMH aurait ainsi augmenté son offre d’un peu plus d’un milliard, portant la totalité de l’offre d’acquisition à 16 milliards de dollars. De quoi confirmer une nouvelle fois l’interêt du Groupe français pour la Maison joaillière qui pourrait bien venir grossir le portefeuille de l’activité Horlogerie et Joaillerie de LVMH, fort de marques telles que Bulgari, Chaumet ou encore Hublot.



Si elle se concrétise, cette transaction financière pourrait être l’une des plus importantes effectuées par Louis Vuitton Moët Hennessy depuis la prise de contrôle de la Maison de couture Dior en 2017.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici