Actualités Joaillerie & Horlogerie

LVMH-Tiffany&Co. : un procès en 2021.

lvmh logo

Les relations entre le groupe français et le joaillier américain s’enveniment depuis plusieurs jours sur fond de crise épidémique.

LVMH « confiant ».

Dans un communiqué paru ce jour, le géant du luxe assure « prendre acte » de la décision de la Cour de Justice du Delaware qui, à l’issue d’une audience tenue hier, s’est déclarée en faveur d’un procès débutant en janvier 2021. Tiffany&Co, à l’origine de la procédure d’action en justice, avait initialement demandé la tenue du procès dès ce mois de novembre.

Le groupe de Bernard Arnault s’est dans la foulée estimé « confiant dans sa capacité à repousser les accusations de Tiffany et à convaincre la Cour que les conditions de réalisation de cette acquisition ne sont plus réunies. » « À cet égard, poursuit le communiqué, LVMH démontrera au cours des prochains mois à la justice américaine que la mauvaise gestion de Tiffany durant la crise du COVID-19 constitue un Material Adverse Effect. » Affaire à suivre.

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici