Actualités Fashion & Accessoires

Quand McDonalds s’inspire de Balenciaga…

mcdonalds balenciaga

À moins qu’il ne s’agisse de l’inverse ? Retour sur la petite anecdote qui a amusé la fashionsphère ce week-end.

Luxe et grande consommation : le mélange des codes

L’histoire remonte au coeur de l’été dernier. La Maison de couture Balenciaga sortait alors une paire de souliers en forme de babouches en cuir lisse, pour un prix avoisinant les 500 euros. Ses particularités ? Un coloris rouge vif et des bouts carrés. Il n’en fallait pas plus aux internautes pour s’emparer de ce design étonnant et faire le rapprochement avec les célèbres cornets de frites commercialisés par la chaîne de restauration rapide McDonalds.

© Balenciaga / Lyst

Il y a quelques jours, McDonalds Suède a littéralement repris ce buzz au pied de la lettre en postant sur son compte officiel Instagram une photo de deux cornets vides enfilés aux pieds d’un homme. L’enseigne de fast food y a ajouté – en guise de clin d’oeil – les hashtags #FashionWeek et #Trendsetter assortis d’une promesse, celle de produire réellement ce modèle si un total de 103.042 Likes est atteint par l’image. Pour l’heure, cette dernière a atteint un peu moins d’un quart de l’objectif en douze jours.


Nouveau livre blanc


balenciaga mcdo

Si cette ré-appropriation prête à sourire, ce n’est pas la première fois que Balenciaga  – sous l’impulsion de son Directeur Artistique Demna Gvasalia – détourne les codes de la consommation de masse au profit du design de ses pièces, à commencer par le cabas en plastique Ikéa, les sabots Crocs ou le porte-clés en forme de sapin inspiré du désodorisant pour voitures Little Trees – Arbre Magique – . Ce dernier fait par ailleurs l’objet d’un procès à l’encontre de la Maison de la part du fabricant original.

Mathilde





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici