Joaillerie & Horlogerie

L’horloger français Pequignet a été repris par 4 salariés

montre luxe france

Pequignet a trouvé 4 repreneurs inattendus. 4 salariés ont souhaité sauver la Maison horlogère française de la liquidation judiciaire. La reprise a été approuvée par le tribunal de commerce de Besançon lundi 27 février 2017.

4 salariés se mobilisent pour sauver Pequignet

Pequignet a frôlé la catastrophe. Le dernier horloger de luxe français a bien failli disparaître. Fin 2016, le tribunal de commerce de Besançon avait donné 3 mois à la Maison pour trouver un repreneur.

Des offres ont par la suite été proposées jusqu’au 8 février 2017. Parmi elles, celle de 4 salariés de Pequignet a été retenue par le tribunal de commerce de Besançon.

montre made in france
pequignet.com

L’offre de ces derniers prévoit la reprise globale de la société. Une offre qui permettrait de conserver 16 des 38 salariés œuvrant pour l’horloger français.


Publicité


La Maison adoptera également un nouveau nom : Pequignet Horlogerie. Elle sera dirigée par Daniel Royer, qui passera donc du poste d’ingénieur à Président.

montre pequignet 2016
pequignet.com

Aymeric Vernhol, Antoine Commissione et Bernard Espinas sont les trois autres salariés qui reprendront les rênes de Pequignet. Ils œuvraient quant à eux en tant que commerciaux au sein de l’horlogerie française.

Le Calibre Royal de Pequignet sera conservé

La conservation du Calibre Royal chez Pequignet était une chose qui tenait à cœur aux 4 salariés. « Nous tenions à conserver le Calibre Royal, car c’est la manufacture qui a permis à Pequignet de rayonner au niveau international », a indiqué Bernard Espinas, l’un des repreneurs de la Maison.

pequignet.com

Par ailleurs, la marque Moorea, ligne emblématique de l’horloger français sera également conservée. Bernard Espinas a également ajouter que Pequignet comptait lancer une nouvelle ligne de produits à l’avenir.

Le seul bémol concerne la suppression de la moitié des emplois chez Pequignet. Les 4 salariés auront pour ambition de redorer le blason de la Maison de luxe française, tout en conservant ses valeurs.

Espérons pour l’horlogerie française que leur stratégie portera ses fruits et que l’entreprise du massif Franco-Jurassien rayonnera de nouveau sur le marché horloger.

Recherches d'internautes:

  • fondation de pequignet
  • montre francaise luxe
Romain


conference luxe paris




Send this to a friend