Actualités Joaillerie & Horlogerie

Vacheron Constantin : un programme d’échange en boutiques.

Vacheron Constantin

Quelques semaines après Panerai, c’est au tour de la manufacture Vacheron Constantin de s’essayer à la reprise et à l’échange de montres en points de vente physiques.

Un partenariat stratégique avec Watchfinder.

Le spécialiste de la seconde main horlogère Watchfinder gagne du terrain offline. Après s’être associé, en décembre dernier, à Panerai, l’enseigne déploie ces jours-ci son programme de reprise de garde-temps à la maison suisse Vacheron Constantin.

Réservé pour l’heure aux boutiques américaines de la marque respectivement basées à New York, Los Angeles (Beverly Hills), Costa Mesa (South Coast Plaza) et Miami, le service se base sur un protocole en trois temps. Les clients sont tout d’abord invités à apporter au magasin, en mains propres, la montre dont ils souhaitent se séparer. Celle-ci est alors directement pré-évaluée par un expert avant d’être expédiée, avec l’accord du client, au sein de l’atelier Watchfinder qui procède alors à un examen plus approfondi de l’authenticité et de l’état de la pièce. Une fois la certification établie, le ou la client(e) bénéficie alors d’un crédit lui permettant de financer l’intégralité ou une partie d’une montre Vacheron Constantin en boutique.

Facilité par l’appartenance commune des marques Watchfinder et Vacheron Constantin au groupe Richemont, ce procédé s’inscrit comme un échange de bons procédés et un vecteur de conversion alors que l’activité horlogère du groupe de luxe a décliné de -26%, à taux de change constants, entre avril et décembre 2020.

Crédit à la Une : ©Vacheron Constantin

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici