MENU
lvmh ebay

Fin du contentieux entre LVMH et eBay

18 juillet 2014 • Business • laurence

LVMH et l’entreprise de vente en ligne eBay sont enfin parvenus à trouver un accord, mettant fin à un contentieux de longue date. Les deux enseignes avaient comparu en justice dès 2008, la première accusant la seconde d’avoir laissé libre cours à des ventes d’objets de contrefaçon sur ses sites.

 

Litige sans fin entre LVMH et eBay

A l’heure où la problématique de la contrefaçon de produits de luxe est plus que jamais actuelle, le groupe LVMH et la société eBay viennent de trouver un accord, mettant ainsi fin au conflit qui avait éclos entre eux sur ce même sujet.

En 2008 le géant du luxe avait accusé le leader mondial des enchères d’avoir laissé certains internautes vendre des produits issus de la contrefaçon sur son site. Des marques appartenant au portefeuille du groupe, telles que Dior, Givenchy ou encore Guerlain et Kenzo avaient été concernées par cette accusation. L’entreprise eBay avait alors été condamnée à payer des dommages et intérêts de 38,5 millions d’euros par le Tribunal de Commerce de Paris. En 2008, la cour d’appel avait réduit cette sentence à 5,7 millions d’euros.

Plus tard en 2012, la cour de Cassation avait partiellement annulé le jugement, estimant que la cour d’appel n’était pas apte à prendre une telle décision. Selon elle, la somme qu’eBay devait à LVMH devait encore être revue à la baisse, étant donné que seuls les sites anglais et français étaient concernés.

 

contentieux lvmh ebay

 

LVMH et eBay, enfin d’accord

Les deux enseignes de renom sont enfin parvenues à mettre fin à leur contentieux, après des années de conflit. Dans cette lignée, LVMH et eBay ont mis un terme aux procédures judiciaires qui étaient encore en cours.

Les détails de l’accord entre les deux parties n’ont pas été révélés. Néanmoins les deux sociétés ont déclaré avoir pris des mesures visant à protéger le droit de la propriété intellectuelle des consommateurs et dans l’objectif de lutter contre la contrefaçon.

Michael Jacobson, vice-président d’eBay ainsi que Pierre Godé, vice-président du groupe LVMH, ont déclaré à la presse : « Grâce à nos efforts communs, les consommateurs pourront bénéficier d’un environnement digital plus sûr, au niveau mondial » .

 

L’affrontement judiciaire qui divisait les deux enseignes semble donc avoir trouvé une solution à l’amiable.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami