Actualités Business

Burberry, en baisse au troisième trimestre.

Logo Burberry

Le rebond asiatique n’aura pas suffi à faire basculer les chiffres de la griffe britannique du côté de la croissance sur la période d’octobre à décembre 2020.

15% de magasins physiques fermés.

Sur son troisième trimestre d’activité, Burberry aura enregistré une baisse globale de ses ventes équivalente à -4%.

Les ventes en magasin, en particulier, ont chuté de -9% à taux comparables. Alors que celles-ci ont grimpé de +11% en Asie-Pacifique – la Chine et la Corée du Sud en tête -, les résultats de la marque ont été plombés par les zones Europe, Moyen Orient et Afrique, où les ventes en boutique ont décliné de -37% ; un résultat directement imputable à la baisse drastique des flux touristiques et à la fermeture de nombreux points de vente face aux mesures sanitaires en vigueur. À l’heure actuelle, 15% des boutiques du réseau Burberry sont fermées et 36% des magasins encore ouverts fonctionnent avec des créneaux horaires réduits.

Pour tenter de palier à ce déclin, la marque s’est concentrée ces derniers mois sur la commercialisation de pièces « à plein prix », réduisant les périodes de démarques et misant sur des lancements produits destinés à attirer les jeunes générations.

En termes de perspectives, Burberry s’estime, comme tant d’autres, entièrement soumis à l’évolution de la pandémie mais aussi à l’impact que le Brexit pourrait avoir sur l’attractivité commerciale du luxe en Royaume Uni. Si les effets ne devraient pas, pour l’heure, se faire ressentir alors les mouvements touristiques internationaux sont en stand-by, la donne pourrait rapidement changer dans les mois à venir. Dans ce double contexte, la maison ambitionne pour l’heure de réviser ses marges brutes grâce à des ajustements « de prix, de composition régionale et de canaux de distribution, ainsi que par des stocks plus faibles. »

Journal du luxe





marche du luxe d occasion



livre blanc luxe


newsletter luxe



Découvrez nos contenus exclusifs: livres blancs, magazines papier… en cliquant ici