Voyages & Hôtels

Richard Orlinski casse les codes et témoignera sur le Salon du Luxe Paris

Richard Orlinski à côté d'une de ses sculptures

« Avancer, c’est bousculer, accepter d’avoir peur en ne ressemblant à personne » affirme Richard Orlinski (Pourquoi j’ai cassé les codes ?, éditions Michel Lafon, 2017), artiste français connu pour ses sculptures animalières à facettes, qui ont fait de lui l’artiste contemporain français le plus vendu au monde vient de sortir sa biographie et témoignera le 11 juillet 2017 sur la scène du Salon du luxe Paris.

Un artiste unique en son genre

Depuis le début de sa carrière, Richard Orlinski n’a jamais cessé de revendiquer une forme d’audace dans son approche de l’art contemporain. Cet artiste protéiforme (à la fois sculpteur, plasticien, et plus récemment DJ) milite pour la démocratisation de l’art contemporain, encore souvent trop réservé, selon lui, à un cercle d’initiés. Ses œuvres, dont les prix oscillent entre 45 euros et 15 millions d’euros, sont exposées à la fois dans des stations de ski haut-de-gamme à l’instar de Courchevel et au plus près du public, comme au Salon du Chocolat.

Une œuvre de Richard Orlinski à Courchevel
instagram.com/richardorlinski

Créer ses propres codes

Richard Orlinski a fait le pari d’adopter deux approches a priori antinomiques : pour ses œuvres, il utilise à la fois des matériaux nobles (bronze, marbre, cristal) et d’autres matériaux plus accessibles (résine, aluminium, inox). L’artiste prolonge l’expérience jusqu’à inviter les passants à écrire sur ses sculptures, à l’instar d’un “Wild Kong” aux couleurs du drapeau français qui a circulé dans Paris fin 2015.

Sculpture de Richard Orlinski Wild Kong bleu blanc rouge
instagram.com/richardorlinski

C’est sa vision de l’art contemporain qui lui a notamment valu d’être exclu de la FIAC (Foire Internationale d’Art Contemporain), mais qui lui a également permis de gagner en visibilité en tant qu’ artiste qui casse les codes pour mieux en créer de nouveaux.


Publicité


D’où vient le besoin de casser les codes de l’art ? Le luxe, comme l’art, se distingue par sa capacité à émerveiller.  Quels parallèles peut-on faire entre les codes de l’art contemporain et ceux du luxe ?

Richard Orlinski, artiste français

Richard Orlinski reviendra sur son parcours et répondra à de nombreuses questions sur la scène du Salon du luxe Paris autour de la question :  Pourquoi j’ai cassé les codes ?

Sa biographie vient de sortir dans toutes les librairies aux éditions Michel Lafon.

Elena





livre blanc luxe


newsletter luxe

emploi luxe

Send this to a friend