MENU
diamant dans une main

Des chiffres records pour Alrosa et le marché du diamant

3 juin 2016 • Business • Romain

La demande mondiale de diamants est en hausse. C’est en tout cas ce que laisse paraître les chiffres du mineur russe Alrosa, le plus grand producteur mondial de diamants bruts en termes de carats.

Les bénéfices d’Alrosa en nette progression

Le leader mondial du diamant Alrosa voit actuellement sa demande augmenter au niveau international. Une hausse atteignant les 2% en 2016 a déclaré l’entreprise qui a enregistré des bénéfices trimestriels record.

diamant fond bleu

Avec ses principales mines situées dans l’Extrême-Orient de la Russie, la société a bénéficié d’un affaiblissement du rouble russe au cours des deux dernières années, ce qui réduit ses coûts en termes de dollars, et entraîne ainsi une augmentation des ventes de diamants.

À lire aussi : Des boules de pétanques incrustées de diamants

Au premier trimestre 2016, le bénéfice net d’Alrosa a atteint un niveau record à hauteur de 49,9 milliards de roubles (660 millions d’euros), en hausse de 22,2 milliards sur la même période il y a un an. Le chiffre d’affaires d’Alrosa est ainsi en progression de 37 % à hauteur 102,3 milliards de roubles.

Les stocks de diamants diminuent

Alors qu’Alrosa avait souligné « un ralentissement de la demande mondiale et notamment en Asie fin 2015 », l’entreprise doit désormais se préoccuper de l’alimentation de ses stocks.

« Nos volumes de ventes ont augmenté au premier trimestre 2016, ce qui a conduit à une baisse de nos stocks accumulés au seconde semestre 2015 », a déclaré Andreï Jarkov, directeur générale d’Alrosa.

diamant travail

Alrosa produit environ la moitié des diamants bruts du monde. En 2015, l’entreprise basée en Sibérie Orientale avait produit 38 millions de carats pour finalement en vendre 30 millions.

Avec la montée en flèche de la demande de diamants, son stock a diminué de 18 % permettant ainsi d’engendrer des revenus à hauteur d’1,6 milliard d’euros, soit 18 millions de carats.

Alrosa bientôt privatisé ?

L’État russe envisage de réduire sa participation dans le capital d’Alrosa. Le gouvernement souhaite en effet vendre 10,9% de ses parts dans la société, ce qui lui permettrait de gagner plus de 60 milliards de roubles.

diamant comparateur

Une privatisation qui pourrait se produire en 2016. Pour le moment Alrosa envisage de tenir des réunions avec des investisseurs aux États-Unis et en Grande-Bretagne.

Le saviez-vous ?

Aux États-Unis, la demande de diamants représente 45% du marché mondial.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !




Le Jobboard du luxe:

emploi luxe

Évènements à ne pas manquer:




Votre magazine papier Luxeee:

« »

Envoyer à un ami